Me Arnaud Hamelin-Lachapelle rejoint l’opérateur de terminaux maritimes QSL.
Me Arnaud Hamelin-Lachapelle rejoint l’opérateur de terminaux maritimes QSL.
Après plus de deux ans passés chez Saraïlis avocats, Me Arnaud Hamelin-Lachapelle rejoint en tant que conseiller juridique l’opérateur de terminaux maritimes QSL.

« Je n’ai pas de regrets. J’ai appris énormément dans ce cabinet, mais je suis prêt pour un autre défi », lance-t-il d’emblée à Droit-Inc.

C’est par le biais de contacts professionnels que le juriste de 26 ans a appris l’ouverture d’un poste chez QSL. À ses yeux, l’opportunité de se joindre à cette organisation était intéressante pour le développement de sa carrière.

« Le droit des affaires maritimes m’anime beaucoup. Des défis d’envergure m’attendent ici. C’était la chance d’accéder à des dossiers importants tôt dans ma carrière », explique-t-il.

Des débuts en conseils juridiques

Me Hamelin-Lachapelle a commencé sa carrière chez Jean-François Bertrand Avocats.

Barreau 2016, il a obtenu son baccalauréat en droit à l’Université Laval. Il y complète présentement sa maîtrise en administration des affaires.

Ironiquement, c’est le côté entrepreneurial et le devoir de développer sa propre clientèle qui lui plaisaient moins, chez Saraïlis Avocats.

« Sauf que les affaires, ce n’est pas seulement l'entreprenariat, rappelle le conseiller juridique. Je cherche à comprendre ce langage parce qu’en droit, on n’est pas formé pour comprendre pourquoi on fait certaines choses en entreprise. »

Par ailleurs, le juriste s’implique dans l’entreprise Code Me On, spécialisée en jeux électroniques, en tant que vice-président des affaires corporatives.

« C’est l’entreprise de mon frère, Mathieu Poliquin. Je l’aide à réfléchir, je l’accompagne dans tout ce qui est administratif et légal, mais je n’ai pas l’intention de le rejoindre à temps plein », conclut-il.