Me Raymond Doray de Lavery.
Me Raymond Doray de Lavery.
Un avocat qui assiste le comité d’enquête du Conseil de la magistrature estime qu’une juge devrait être destituée, rapporte TVA. La magistrate, Eliana Marengo avait expulsé en 2015 de sa salle d’audience une femme portant le hijab .

Pour sa part, Me Raymond Doray de Lavery, qui représente la juge Marengo, demande à ce que ce soit cet avocat qui soit déclaré inapte à poursuivre son travail.

« Il invite à mots couverts à destituer la juge, il est convaincu qu’elle a été grossièrement ignorante en droit, qu’elle a manqué à son perfectionnement professionnel, et ce, avant même que la preuve n’ait été administrée », a-t-il dit dans une salle du palais de justice de Montréal, selon TVA.

Le document préparé par l’avocat assistant le comité d’enquête du Conseil de la magistrature n’a pas plu à la juge Marengo. Dans celui-ci, on lui adresse plusieurs reproches, en plus de soulever six manquements déontologiques.

Compte tenu de cela, Me Doray a demandé la récusation des cinq membres du comité d’enquête, considérant qu’ils avaient pris connaissance du document. Il suggère la création d’un nouveau comité.

« La carrière de la juge est en jeu. Le document qu’il a préparé n’est pas une synthèse des faits, mais des conclusions sans nuances », a lancé Me Doray en salle de cour.

Expulsion injustifiée

Rania El-Alloul. Photo : Radio-Canada
Rania El-Alloul. Photo : Radio-Canada
Rappelons que la juge avait expulsé Rania El-Alloul de la salle de cour, citant un règlement selon lequel « toute personne présente en salle d’audience doit être convenablement vêtue».

Plusieurs plaintes avaient été dirigées vers la magistrate. Celle-ci s’était défendue en implorant qu’il n’était pas du pouvoir du Conseil de la juger, car il s’agissait d’une décision judiciaire, et non de déontologie.

La Cour d’appel a depuis statué qu’on ne pouvait interdire le hijab en cour.