Therrien Couture va ouvrir une place d’affaires au centre-ville de Montréal!
Therrien Couture va ouvrir une place d’affaires au centre-ville de Montréal!
Therrien Couture ouvrira une place d’affaires au centre-ville de Montréal, au 1801 avenue McGill College.

Dans le même secteur du centre-ville de Montréal se trouvent les grands cabinets Langlois, Fasken, Lavery, Dentons, Stikeman Elliott et BCF. On pourrait donc croire que c’est pour entrer dans la cour des grands que Therrien Couture s’y installe.

Il n’en est rien, selon Me Normand Therrien, chef de la direction du cabinet.

« Je ne regarde pas ce que font les concurrents. Même si je respecte ce qu’ils font, on n’a jamais été porté à se comporter en fonction d’eux. Ce n’est pas la raison pour laquelle on continue à faire grandir la boîte », explique-t-il à Droit-Inc, au bout du fil.

Celui qui sera associé directeur de cette nouvelle place d’affaires avoue que plusieurs clients de son cabinet souhaitaient voir le cabinet s’installer au centre-ville depuis un bon moment.

L’ouverture de cette nouvelle place vise également à offrir une meilleure mobilité aux employés, aux clients et aux partenaires d’affaires du cabinet.

Considérant que le bureau du cabinet à Brossard s’installera dans le projet Solar Uniquartier en 2021, sa place d’affaires du centre-ville y sera reliée par le Réseau express métropolitain (REM), dont les travaux seront terminés en 2020.

Doubler les effectifs

La place d’affaires de Therrien Couture au centre-ville remplacera donc son bureau de Montréal, présentement situé dans le quartier de Saint-Léonard.

Les avocats qui y travaillent seront mutés au centre-ville, plusieurs embauches sont aussi prévues.

« Dans un horizon de 18 à 24 mois, on veut y avoir entre 20 et 25 professionnels, explique Me Therrien. On veut doubler nos effectifs à Montréal. »

Des embauches sont visées dans les secteurs du droit des affaires, du droit fiscal,
du financement des entreprises, en litige et en droit du travail. « On veut faire grandir nos lignes d’affaires qui fonctionnent bien », résume l’associé-directeur.

Présentement, le cabinet compte sur plus de 185 employés dont divers types de professionnels (avocats, notaires, fiscalistes et spécialistes en ressources humaines) établis à Saint-Hyacinthe, Laval, Sherbrooke, Brossard et Montréal.

Me Normand Therrien, chef de la direction du cabinet.
Me Normand Therrien, chef de la direction du cabinet.
Garder ses couleurs

Avec cette croissance, le chef de la direction du cabinet perçoit un défi : conserver la culture qui caractérise le cabinet.

« En tant que cofondateur du cabinet, ce qui me rend le plus fier, c’est que malgré notre croissance, on a conservé notre culture. On se distingue en étant proche de notre clientèle, dans la simplicité », raconte-t-il.

Pour conserver cette culture, Me Therrien explique que son cabinet organise régulièrement des activités dont le but est d’améliorer le leadership de l’équipe.

En ce sens se tiendra le parcours leadership « Groupe Therrien Couture en action », au cours duquel tous les membres de son équipe seront appelés à parcourir à relais les 390 kilomètres reliant ses différentes places d’affaires, en plus de nombreux employés bénévoles.

« On fait en sorte qu’au quotidien, on parvienne à améliorer la culture du cabinet, et à garder nos couleurs », illustre Me Therrien.

Alors, dans l’optique de ne pas perdre ses couleurs, quels types d’avocats le cabinet cherche-t-il à embaucher au sein de sa nouvelle place d’affaires, au centre-ville de Montréal?

« Des avocats qui ont le goût de faire la différence, qui n’ont pas juste le goût d’exécuter, mais de créer. Qui ont une audace au-delà de la normale, avec le goût de s’impliquer au bureau » , conclut Me Therrien.