Les étudiants boursiers Azé Kerté Amoulgam, Sarah Douglas et Sophie Gagné.
Les étudiants boursiers Azé Kerté Amoulgam, Sarah Douglas et Sophie Gagné.
Des bourses pour leurs projets en justice internationale

Quatre étudiants reçoivent une bourse du nouveau programme de financement de projets étudiants lancé ce printemps par le Partenariat canadien pour la justice internationale. Azé Kerté Amoulgam, étudiant au doctorat en droit à l’Université Laval obtient 1000 $ pour effectuer un stage de six mois au Bureau du Conseil Public pour la Défense de la Cour pénale internationale, à La Haye. Jeremy Pizzi, étudiant au baccalauréat en droit à l’Université McGill reçoit également 1000 $ pour un réaliser un stage de 15 semaines à la Section de première instance des Chambres de la Cour pénale internationale, à La Haye. Sarah Douglas et Sophie Gagné, respectivement doctorante en droit à l’Université Dalhousie et étudiante à la maîtrise en droit à l’Université Laval ont obtenu quant à elles 250 $ chacune pour participer au programme d’éducation sur le génocide Reflections on Rwanda, organisé par SHOUT Canada du 17 mai au 1er juin dernier.

La professeure de la section droit civil de l’Université d’Ottawa, Audrey Ferron Parayre.
La professeure de la section droit civil de l’Université d’Ottawa, Audrey Ferron Parayre.
Une prof d’Ottawa reçoit une bourse pour sa recherche sur les violences gynécologiques

La professeure de la section droit civil de l’Université d’Ottawa, Audrey Ferron Parayre, reçoit une bourse des Instituts de recherche en santé du Canada d’une valeur de 10 000 $. La spécialiste des questions de droit liées au domaine médical planche sur un projet de recherche portant sur les violences gynécologiques. La somme servira à la tenue d’une activité de planification pour déterminer les priorités de recherche et les moyens appropriés de réaliser ces recherches. La journée réunira un éventail étendu de spécialistes de différents domaines, des chercheurs aux professionnels de la santé en passant par des acteurs communautaires et des patientes.

Marco Greggi, professeur du département de droit de l'Université de Ferrara en Italie et Me Valérie Beaudoin, de l’Université de Sherbrooke.
Marco Greggi, professeur du département de droit de l'Université de Ferrara en Italie et Me Valérie Beaudoin, de l’Université de Sherbrooke.
Salle comble pour un symposium en fiscalité

Le 8e Symposium en fiscalité de la faculté de droit de l’Université Laval a fait salle comble, le 4 juillet dernier. L’événement a pour objectif de permettre à des étudiants de présenter leurs recherches à des passionnés de l'avancement de la fiscalité et la justice fiscale. L’invité d’honneur de cette huitième édition était Marco Greggi, professeur du département de droit de l'Université de Ferrara en Italie. Trois prix ont été remis à des étudiants pour la qualité de leur travail dans le domaine du droit fiscal. Me François Alexandre Guay, étudiant à HEC Montréal a mis la main sur le premier de 4000 $, suivi de Me Valérie Beaudoin, de l’Université de Sherbrooke avec le deuxième prix de 2500$. Le 3e prix a été partagé entre Me Katherine Borsellino et Me Mathieu Lizotte, tous deux de HEC Montréal, qui ont obtenu 850 $ chacun.

Me Gustavo Piva de Andrade de Dannemann Siemsen et les professeurs Sérgio Branco et Ysolde Gendreau.
Me Gustavo Piva de Andrade de Dannemann Siemsen et les professeurs Sérgio Branco et Ysolde Gendreau.
Une école d’été enrichissante au Brésil

La première édition du programme d’été de la faculté de droit de l’Université de Montréal à Rio de Janeiro au Brésil a permis aux étudiants d’en apprendre davantage sur le droit des technologies en plus de visiter le cabinet spécialisé en propriété intellectuelle Dannemann Siemsen. L’école d’été s’est tenue en collaboration avec l’Institute for Technology & Society (ITS) de Rio. Le clou du voyage a été la conférence sur la protection sui generis des symboles sportifs qui existe au Brésil par un associé de Dannemann Siemsen, Me Gustavo Piva de Andrade. Les étudiants étaient accompagnés des professeurs Sérgio Branco et Ysolde Gendreau durant le périple qui s’est étendu sur une semaine, du 29 juin au 5 juillet.