L’avocat Gilles Grenier, de Cain Lamarre, accusé d’agression sexuelle sur une mineure.
L’avocat Gilles Grenier, de Cain Lamarre, accusé d’agression sexuelle sur une mineure.
L’avocat Gilles Grenier, de Cain Lamarre, devra faire face à deux chefs d’accusation d’agression sexuelle et de contacts sexuels sur une enfant âgée de huit ans au début des infractions alléguées.

L’avocat civiliste a remis sa démission ce matin à son cabinet qui l’a rapidement acceptée.

La victime, dont le nom est frappé d’un interdit de publication, avait 8 ans au début des faits allégués selon la plainte. Elle est maintenant âgée de 23 ans, selon ce que rapporte Le Soleil.

Selon l’acte de dénonciation, Me Grenier aurait agressé sexuellement à plusieurs reprises la victime entre 2003 et 2008. De plus, durant la même période et à plusieurs reprises, l’avocat aujourd’hui âgé de 68 ans aurait touché à des fins d’ordre sexuel une partie de son corps.

L’avocat spécialisé en droit du travail et de l’emploi comparaîtra le 1er août prochain. Il a entretemps été remis en liberté, tout en devant respecter un interdit de communiquer avec la victime en plus de ne pas se trouver dans un rayon de 500 mètres de son domicile.

Droit-inc a tenté de rejoindre Me Grenier par courriel, mais sans succès.

Surprise chez Cain Lamarre

Chez Cain Lamarre, on ignorait que Me Grenier faisait face à des accusations criminelles.

« Nous avons appris la situation de Me Grenier ce matin par la voie de l'article publié dans Le Soleil. Me Grenier nous a remis sa démission que nous avons acceptée », a indiqué à Droit-inc l’associé directeur de la Capitale-Nationale, Me Louis Ste-Marie, qui n’a pas voulu émettre d’autres commentaires..