Matt Ritter, recruteur légal et comédien. Source : Site Web de Matt Ritter
Matt Ritter, recruteur légal et comédien. Source : Site Web de Matt Ritter
Les mois passent, et vous savez qu’un bonus vous attend à la fin de l’année.

Même si vous n’aimez plus votre emploi actuel, vous vous dites que vous devriez attendre d’empocher votre bonus pour chercher un nouvel employeur.

Vous avez tort: c'est maintenant le meilleur moment de regarder ailleurs, même si vous n’êtes pas satisfaits de votre situation actuelle.

Matt Ritter, recruteur principal de la firme Lateral Link, explique cette philosophie sur Above the Law.

Quittez comme un boss

Aucune exagération ici.

Quitter selon vos propres conditions pourrait être le geste le plus cool que vous aurez effectué de toute votre vie.

Imaginez-vous: tout juste après avoir reçu un gros chèque de la part de votre employeur, vous claquez la porte, le temps d’avoir l’air d’un vrai champion. Vous accédez donc au meilleur des deux mondes: votre bonus et un nouvel emploi de rêve.

Si vous synchronisez votre départ correctement, c’est un scénario envisageable.

Ne laissez pas vos collègues avoir un pas d’avance sur vous

Plusieurs de vos collègues cherchent déjà un emploi.

Sans que vous ne le sachiez, lorsqu’ils vous disent qu’ils sont « chez le médecin » ou qu’ils sont « malades », ils sont peut-être à la rencontre d’un recruteur, ou en entrevue pour un nouvel emploi. Si vous êtes insatisfait de votre situation actuelle, il est fort possible que vos collègues le soient aussi.

Gardez une longueur d'avance sur vos pairs en vous préparant le plus tôt possible à un changement d’emploi.

Priorisez vos objectifs avant l’argent

Eh oui!

Si vous sentez que vous êtes prêt à explorer d'autres opportunités, votre bonus ne devrait pas changer votre avis.

Rappelez-vous qu’à long terme, changer d’emploi immédiatement pourrait être la décision la plus sage financièrement.

Ne vous laissez pas rattraper par le temps

En moyenne, il faut environ prévoir deux à trois mois entre le début de la recherche d’un nouvel emploi jusqu’au moment de l’embauche. Cependant, si vous êtes pointilleux dans vos attentes, le processus pourrait facilement s’étirer jusqu’à six mois.

Voulez-vous vraiment être coincé dans un emploi qui ne vous plait plus pour une demi-année supplémentaire? La vie est trop courte pour perdre votre temps!

Sans oublier qu’il n’y a pas de meilleur moment pour être avocat : à vous de briller!