Elliott Portnoy, PDG mondial de Dentons. Photo : Site Web de Dentons.
Elliott Portnoy, PDG mondial de Dentons. Photo : Site Web de Dentons.
Le grand cabinet mondial Dentons confirme son intention de se regrouper avec cinq cabinets qui oeuvrent en Angola, au Maroc, au Mozambique, en Ouganda et en Zambie.

Ces regroupements découlent de la stratégie du cabinet de devenir le premier cabinet pan-africain possédé et opéré par des Africains, explique Dentons dans un communiqué de presse.

Les cabinets sont LEAD Advogados en Angola, Sayarh & Menjra au Maroc, Fernanda Lopes & Associados Advogados au Mozambique, Kyagaba and Otatiina Advocates en Ouganda, et Eric Silwamba, Jalasi and Linyama Legal Practitioners en Zambie.

« En tant que premier cabinet juridique mondial véritablement polycentrique au monde, nous sommes en mesure de répondre aux demandes de nos clients: un cabinet juridique capable de fournir des conseils juridiques et des solutions commerciales de grande qualité, éclairés par une compréhension approfondie des diverses cultures dans lesquelles évoluent nos clients », a déclaré Elliott Portnoy, PDG mondial de Dentons.

L’Afrique est reconnue comme une unité de gouvernance et d'organisation distincte au sein de Dentons depuis 2017. Cela signifie que les cabinets qui intègrent Dentons conservent localement le contrôle de la direction et des orientations financières de leurs bureaux.