La ministre de la Justice, Sonia LeBel, et la députée de Joliette, Véronique Hivon. Photos : Sites Web de Coalition Avenir Québec et du Parti Québécois.
La ministre de la Justice, Sonia LeBel, et la députée de Joliette, Véronique Hivon. Photos : Sites Web de Coalition Avenir Québec et du Parti Québécois.
La ministre de la Justice, Sonia LeBel, a affirmé en entrevue que le Québec était la seule province bilingue du Canada.

Invitée par Paul Arcand au 98,5 FM à Montréal, Mme LeBel était appelée à commenter les demandes du gouvernement envers les partis fédéraux dans le cadre de l’élection. «Le Québec est la seule province bilingue au Canada», a-t-elle déclaré, en parlant des revendications sur la question linguistique.

Or, le Québec a pour seule langue officielle le français. D’autre part, le Nouveau-Brunswick est la seule province bilingue du Canada.

La bourde a été soulignée à grands traits par la députée de Joliette, Véronique Hivon, sur Twitter. « Désespérant de devoir rappeler ça à une ministre », a-t-elle écrit.

La ministre LeBel s’est ensuite défendue en soulignant qu’il ne s’agissait que d’un simple lapsus. « Je défendrai toujours notre langue », a-t-elle assuré, en réponse à Mme Hivon sur Twitter.