Andrew Witts, co-responsable du développement international, et Joëlle Boisvert, membre du conseil international de Gowling WLG. Photos : Site Web de Gowling WLG.
Andrew Witts, co-responsable du développement international, et Joëlle Boisvert, membre du conseil international de Gowling WLG. Photos : Site Web de Gowling WLG.
Grâce à une collaboration avec Duarte Forssell Advogados, Gowling WLG compte désormais 19 bureaux au Canada, au Royaume-Uni, en France, en Belgique, en Allemagne, en Russie, aux Émirats Arabes Unis, en Chine et à Singapour.

Le cabinet conseille des clients installés au Brésil ainsi que des entreprises qui y ont des intérêts depuis plus de 15 ans. Il a notamment représenté l'État brésilien et la ville de São Paulo dans une affaire de corruption et de recouvrement d'avoirs impliquant l'ancien maire de São Paulo, Paulo Maluf.

Andrew Witts, co-responsable du développement international, s'est dit très heureux de cette nouvelle collaboration.

De son côté, Joëlle Boisvert, membre du conseil international du cabinet a ajouté que «l'Amérique latine est une région importante pour notre cabinet et l'implantation d'un bureau au Brésil nous permettra de rester proches du cabinet et des relations clients que nous avons localement».

Duarte Forssell Advogados conseille entre autres des institutions financières et des entreprises en droit commercial, bancaire, immobiliers ou encore faillites. Le cabinet est présent dans plus de 50 pays.