Me Marc-Olivier Brouillette. Photos : Twitter de Marc-Olivier Brouillette et site Web du Festival végane de Montréal.
Me Marc-Olivier Brouillette. Photos : Twitter de Marc-Olivier Brouillette et site Web du Festival végane de Montréal.
Me Marc-Olivier Brouillette a fait un changement important dans son alimentation alors qu’il évoluait encore pour les Alouettes de Montréal: il y a quatre ans, il est devenu végane. Selon lui, cette décision lui a permis de repousser l’âge de la retraite.

Maintenant avocat chez Robinson Sheppard Shapiro, il n’a toutefois pas abandonné sa nouvelle diète végane, à tel point que cette année, il a été nommé porte-parole du Festival végane de Montréal, qui se déroulera la fin de semaine du 21 et 22 septembre. Droit-inc s’est entretenu avec lui pour parler de l’événement et du véganisme en général.

Droit-inc: Qu'est-ce qui vous a motivé à devenir porte-parole du Festival?

Marc-Olivier Brouillette (MOB): J'ai commencé le véganisme quand j'étais encore chez les Alouettes, ça fait plus que quatre ans maintenant. Le Festival m'a approché récemment pour savoir si j'étais intéressé, et je croyais que c'était une très belle opportunité d'aider à promouvoir tout ce qui est le mode de vie végane. Peu d'athlètes professionnels ont adopté cette diète. Moi, je crois que ça a été à mon avantage. Ça m'a permis à jouer au football pendant quelques années de plus. J'aurais même été capable de jouer encore quelques années, si j’avais fait ce choix.

Pourquoi dites-vous que ça vous a aidé à continuer?

C'est une diète qui aide, et c'est prouvé, à la récupération entre les entraînements. Cela permet de performer à un haut niveau sans requérir davantage de repos entre les entraînements.

Et dans une vie d'avocat, est-ce quand même nécessaire? On sait que les heures de travail peuvent être longues…

Hahaha! Absolument! C'est certain que même si mon volume et mon style d'entraînement ne sont plus ce qu'ils étaient lorsque j'étais joueur de football professionnel, il n'en demeure pas moins que je fais quand même attention à ma nutrition et que ça m'aide énormément à m'entraîner tôt le matin, à garder un style de vie actif, tout en étant en mesure de performer dans mes obligations en tant qu'avocat.

Quelles activités du Festival végane attirent votre attention?

Il y a tellement d'activités pour tout le monde! Il y aura beaucoup d'exposants sur place, des producteurs de nourriture, de suppléments, de produits de toutes sortes. Il y aura aussi beaucoup de démonstrations culinaires interactives. Il y aura aussi une section pour les jeunes et une série de conférences.

Je participerai également à un panel d'athlètes professionnels avec Georges Laraque, ancien joueur de la LNH, qui est aussi végane depuis des années. On sera accompagné de l'entraîneur national John Lewis et du couple de « Fitness Power » Rebecca Theofanis et Josh Goldman.

C'est le clou du spectacle…

Ça va être le « strong finish » du festival, c’est certain!

Quel serait le plus gros défi pour quelqu'un qui souhaite devenir végane aujourd'hui?

Je pense qu'il n'y plus vraiment d'obstacles. Si je regarde quand moi j'ai commencé, il y a quatre ans, c'était difficile de trouver des produits et surtout des restaurants véganes. Ce n'était pas facile, comme athlète professionnel, de voyager et de ne pas avoir accès à une cuisine.

Il y a eu une explosion à ce niveau-là dans presque toutes les villes canadiennes et américaines. Non seulement on a des restaurants spécialisés 100% véganes, mais même les restaurants « normaux » se sont ajustés en fonction de la demande. Il y a beaucoup plus de choix maintenant. Quand je sors avec des amis, on n'est pas obligés d'aller dans un restaurant 100% végane, on peut aller dans n'importe quel restaurant et je sais que je ne serai pas pris à seulement manger des frites ou quelque chose comme ça!

Est-ce qu'il y a des choses dont vous vous ennuyez depuis que vous êtes végane? La viande, le fromage, les oeufs...?

J'ai toujours été un gars de desserts et la crème glacée végane, il y a quelques années, n'était pas extraordinaire! Mais récemment, de grandes compagnies comme Ben & Jerry's et Haagen-Dazs ont introduit sur le marché des produits 100% véganes. Je trouve ça extraordinaire! Ce qui est le fun, c'est que c'est disponible dans n'importe quelle épicerie, on n'a pas à chercher un magasin spécialisé.

Tous les détails du Festival végane de Montréal sont ici.