Mes Myriam Brixi, Éric Préfontaine, Sébastien Caron et Joey Zukran. Photos : Sites Web de l'Association du Barreau canadien, de Lavery, d'Osler, de LCM Avocats et de LPC Avocat.
Mes Myriam Brixi, Éric Préfontaine, Sébastien Caron et Joey Zukran. Photos : Sites Web de l'Association du Barreau canadien, de Lavery, d'Osler, de LCM Avocats et de LPC Avocat.
Mercredi prochain aura lieu une formation présentée par l’Association du Barreau Canadien (ABC) portant sur l’important l’arrêt Imperial Tobacco c. Conseil québécois sur le tabac et la santé.

Intitulée « Impacts du dossier du tabac sur le droit des fausses représentations et de la responsabilité du produit », elle est présentée par la section actions collectives de l’ABC, présidée par Me Sébastien Caron de LCM Avocats.

Me Éric Préfontaine de Osler ainsi que Me Joey Zukran de LPC Avocat seront conférenciers, tandis que Me Myriam Brixi de Lavery sera modératrice.

« On est chanceux de compter sur Me Préfontaine, un acteur impliqué dans l’arrêt, qui racontera l’historique du dossier », lance avec joie Me Zukran.

Cet arrêt est particulièrement important pour les praticiens du domaine, puisqu’il a apporté des précisions au test de l’arrêt Time en matière de fausses représentations, estime Me Zukran. Il apporte également une interprétation nouvelle de certaines règles en matière de responsabilité de produits.

D’un point de vue personnel, Me Zukran est également ravi d’offrir cette formation, puisqu’il est engagé dans plusieurs actions collectives relatives à la responsabilité de fabricants.

D’autant plus que pour une fois, il sera assis côte à côte avec Me Préfontaine, qu’il a plutot l’habitude d’affronter à la cour!

« C’est soulageant, lance-t-il amusé. On a eu beaucoup de bagarre judiciaires ensemble, donc c’est bien d’être assis du même côté pour une fois. »

« Tout le monde » est bienvenu à cette formation qui se déroulera au Centre de conférence du 1000 de la Gauchetière. La conférence débutera à 17h00, et sera suivie d’un cocktail. Une bonne occasion de faire un peu de réseautage…

« Il y aura plusieurs avocats chevronnés dans la salle, et évidemment, je ne parle pas de moi-même! » conclut Me Zukran, en riant.