conseiller en fusions d’Altman Weil, Tom Clay. Photos : Site Web d’Altman Weil
conseiller en fusions d’Altman Weil, Tom Clay. Photos : Site Web d’Altman Weil
Il y a eu pas moins de 38 fusions de cabinets d’avocats aux États-Unis dans le seul troisième trimestre de 2019.

De ce nombre, 10 appartiennent au méga cabinet mondial Dentons. Les statistiques de la firme Altman Weil indiquent également que la fusion entre Taft Stettinius et Briggs and Morgan créera une force de travail de 600 avocats dans le Midwest.

« Tous les recoins du marché étaient en vedette lors du dernier trimestre », a évalué le conseiller en fusions d’Altman Weil, Tom Clay, en entrevue avec Canadian Lawyer Mag. « On a vu de grosses transactions, des accords régionaux, des cabinets affichés au AmLaw qui avalent des boutiques prestigieuses, ainsi que la croissance constante des petits cabinets dans des marchés locaux. »

Les grands cabinets tentent surtout en ce moment d’ajouter des forces précises à leur offre globale de services notamment en droit du travail, de l’immigration et des technologies de l’information.

Est-ce que d’autres cabinets suivront la vague comme Therrien Couture Joli-Coeur? À suivre!