Photo : Droit-Inc
Photo : Droit-Inc
« Je trouve difficile de trouver un stage », confie Adjulat Hadjazi, étudiante en secrétariat à l’École des métiers de l’informatique, du commerce et de l’administration (EMICA) de Montréal. « J’ai envoyé beaucoup de CV et je n’ai pas eu de réponse! »

Ce que vit l’étudiante, beaucoup d’aspirantes adjointes le vivent aussi, malheureusement. Pas qu’il n’y a pas d’opportunités de stage, au contraire! On est en pleine pénurie de main d'oeuvre, qui touche également le domaine du secrétariat. « Le marché de l’emploi est florissant », confirme le directeur de l’EMICA Alain Guillemette.

Photo : Droit-Inc
Photo : Droit-Inc

De gauche à droite : Danielle Demers, enseignante et responsable des stages – Secrétariat et Secrétariat juridique, Alain Guillemette, directeur de l’EMICA, et Manon Moreau, directrice adjointe – Secrétariat.


Selon Danielle Demers, enseignante et responsable des stages – Secrétariat et Secrétariat juridique à l’EMICA, les difficultés de se trouver un stage est ailleurs.

« Les étudiantes ne savent pas où chercher! » se désole l’enseignante. « Les entreprises sont méconnues. »

D’où l’intérêt de la Journée carrière - Administration de l’EMICA, dont la deuxième édition se tenait mercredi. Pas moins de 15 employeurs provenant autant du privé que du public étaient présents pour échanger avec les étudiantes (et parfois, étudiants).

Photo : Droit-Inc
Photo : Droit-Inc

« C’est une opportunité pour les élèves de se démarquer et d’accéder au marché de l’emploi », observe le directeur de l’EMICA Alain Guillemette. « C’est intéressant pour elles d’échanger directement avec les employeurs, et c’est comme une continuité de formation pour elles. »

Et ça marche! « Ce n’est pas rare que les étudiantes reviennent avec un stage parce qu’elles ont parlé à un employeur ici », témoigne l'enseignante Manon Martineau. « C’est une belle occasion de faire des rencontres sur le marché du travail. »

Photo : Droit-Inc
Photo : Droit-Inc

Maguy Bawanuna, finissante en comptabilité à l’EMICA.


Maguy Bawanuna finira ses cours de comptabilité en décembre et voudrait faire un stage le mois suivant. Elle a confiance d’en trouver un à la Journée carrière. « C’est ça qu’on veut! On a ramassé des cartes d'affaires par-ci, par-là. »

Les employeurs aussi y trouvent leur compte, ne serait-ce qu’avec les candidates compétentes qu’ils rencontrent l’une après l’autre lors de cette journée.

« Nos étudiantes sont bien préparées à l’emploi », assure Manon Moreau, directrice adjointe - Secrétariat à l’EMICA. « On se démarque vraiment; on est à la fine pointe de la technologie et ça se reflète dans leur travail. »

Photo : Droit-Inc
Photo : Droit-Inc

Secrétaire-inc était présent à la Journée carrière - Administration de l’EMICA!


Certains employeurs proposent même des emplois de bureau qui ne requièrent pas nécessairement de diplôme, comme Optimum Assurance et réassurance de personnes, qui ont des postes disponibles en analyse de données.

« On cherche des gens qui ont de la rigueur et le souci du détail », indique Audrey Courval depuis son kiosque d’Optimum. « En une heure seulement, on a rencontré trois candidats potentiels! »

Photo : Droit-Inc
Photo : Droit-Inc

Marie-Ève Roy et Audrey Courval, de Optimum Assurance et réassurance de personnes.


Ce qui est encore mieux, c’est qu’il arrive qu’un stage se transforme en emploi! Une belle carrière peut commencer à la Journée carrière de l’EMICA.