Netflix est accusé de diffamation avec la sortie d’un film dépeignant l’histoire… Photo : Netflix
Netflix est accusé de diffamation avec la sortie d’un film dépeignant l’histoire… Photo : Netflix
Le cabinet panaméen Mossack Fonseca à l’origine du scandale des Panama Papers poursuit Netflix pour la sortie d’un film sur cette histoire, accusant la plateforme de diffusion en continu de diffamation.

Mossack Fonseca tente par le fait même d’empêcher la sortie du film intitulé The Laundromat, prévue vendredi, rapporte Reuters.

Les Panama Papers, qui consistent en des millions documents volés chez Mossack Fonseca, ont montré comment les puissants et riches du monde, comme le président russe Vladimir Poutine ou le joueur de soccer Lionel Messi, utilisaient des sociétés extraterritoriales pour échapper aux impôts.

The Laundromat met en vedette Gary Oldman et Antonio Banderas dans le rôle des deux associés du cabinet, Jurgen Mossack et Ramon Fonseca.

« Dans son film ... (Netflix) diffame et décrit les plaignants (Mossack et Fonseca) comme des avocats impitoyables et indifférents qui sont impliqués dans le blanchiment d'argent, l'évasion fiscale, des pots-de-vin et/ou d'autres actes criminels », écrit Mossack Fonseca dans sa poursuite de 42 pages déposée au Connecticut le 13 octobre et consultée par Reuters.

« Comment 15 millions de millionnaires dans 200 pays demeurent riches? Avec des avocats comme ceux-ci », est-il écrit dans la bande-annonce du film produit par Netflix.



Mossack Fonseca a été dissout en mars 2018 après que des procureurs américains l’eurent accusé d’aider des clients à dissimuler leurs actifs, leurs investissements et leurs revenus aux autorités fiscales gouvernementales en utilisant un large éventail de fondations factices et de sociétés écrans.