Mark A. Cohen. Photo: Site Web de Legal Mosaic
Mark A. Cohen. Photo: Site Web de Legal Mosaic
En faire plus avec moins.

Dans un monde où la gestion de coûts domine les affaires, c’est la clef du succès, pas vrai? Avec l’avènement des technologies, l’optimisation des ressources n’a jamais été considérée aussi importante.

Malheureusement, ce principe n’a pas été encore pleinement apprivoisé dans le monde du droit. Dans ce secteur, l’approche générale consiste généralement à investir un grand nombre d’heures facturables dans un dossier, nonobstant la valeur pour le client.

Bientôt, les avocats ne dicteront plus les normes et les standards du marché de services juridiques. Ce seront les entreprises et les clients qui le feront, estime Mark A. Cohen, PDG de Legal Mosaic, dans un article publié sur Forbes.

Que signifie faire plus avec moins?

Plusieurs avocats croient - à tort - qu’il ne s’agit que de la réduction des coûts, par exemple par le recours à l’arbitrage ou à l’utilisation de technologie d’automatisation. Pourtant, c’est beaucoup plus que cela!

Faire plus avec moins implique une division du travail effectué afin de tirer le maximum de toutes les ressources humaines à sa disposition, tout en s’assurant que les ressources appropriées soient déployées selon la situation présentée.

Concrètement, cela signifie d’éviter les réunions improductives, la duplication des efforts et l’incapacité à exploiter les connaissances. Il s’agit aussi d’inclure à ses processus l’exploration et l’analyse de données, l’identification et la réduction de risques, ainsi que la prédiction de la satisfaction de la clientèle.

Alors, plus concrètement?

L’art de faire plus avec moins, c’est de créer des structures organisationnelles, des modèles économiques, des systèmes de récompense, de gestion des talents, de compétences, de ressources - humaines et automatiques - et de collaborations nécessaires pour offrir aux consommateurs une meilleure alternative aux systèmes de distribution existants.

Tout ça pour atteindre un seul but: améliorer la satisfaction des clients.
Pour faire plus avec moins, il faut opter pour un budget inchangé ou diminué. Mais ce n’est pas qu’une question de coûts!

Revoyez vos choix de fournisseurs, vos innovations potentielles, l’amélioration de vos compétences. Votre gestion de talent et votre engagement culturel.

Ce dernier facteur est particulièrement important. Pour faire plus avec moins, un changement de culture organisationnel est nécessaire. L’engagement collectif de votre équipe doit dissiper toutes résistances aux changements.

Soyez proactifs! C’est en remuant vos méninges que vous rendrez l’expérience client plus agréable, efficace, accessible, rentable et cohérente.

Si vous souhaitez atteindre le sommet de votre marché juridique, vous devrez renouveler votre expérience client, comme des entreprises telles que Uber, Apple, Amazon, Airbnb l’ont fait.

Avouons-le, en faire plus avec moins, ce n’est pas facile. Les entreprises qui adoptent cette philosophie se jettent dans un cycle perpétuel de questionnement.

Mais à long terme, ces réflexions apportent leur lot de dividendes.

Parce qu’en général, les cabinets qui demeurent inactifs devant les diverses avenues d’optimisations qui s’offrent à eux, ne sont pas ceux qui connaissent le plus de succès.