Les Canadiens ont élu lundi soir un gouvernement libéral minoritaire. Les libéraux du premier ministre Justin Trudeau comptent 157 députés, les conservateurs ont 122 sièges, le Bloc a fait élire 32 candidats, le NPD 24, les verts 3, et Jody Wilson-Raybould siègera comme indépendante.

Parmi les 78 comtés québécois, quelques figures de la communauté juridique mettront de côté leur pratique du droit pour défendre les couleurs de leur parti à la Chambre des communes. Voici un tour d’horizon.

Les avocats libéraux

Me Will Amos. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me Will Amos. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Will Amos, Pontiac: Réélu avec 48,9% des voix. Député de Pontiac depuis 2015, il était auparavant directeur régional et avocat à EcoJustice, une organisation environnementale à but non lucratif et se spécialise en droit environnemental et en ressources naturelles. Il a enseigné à l’Université d’Ottawa en plus d’être invité régulièrement à commenter différents enjeux dans les grands médias nationaux. Il a obtenu son baccalauréat en droit civil et common law à l’Université McGill.

Me Rachel Bendayan. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me Rachel Bendayan. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Rachel Bendayan, Outremont: Réélue avec 47% des voix. Députée d’Outremont depuis février 2019, Me Bondayan était auparavant avocate spécialisée en arbitrage international et en litige commercial chez Norton Rose Fulbright. Elle a aussi enseigné à la Faculté de droit de l’Université de Montréal. C’est en 2015 qu’elle fait le saut en politique, du moins dans les coulisses, en devenant chef de cabinet de la ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, Bardish Chagger, travaillant notamment à l’élaboration de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat du gouvernement libéral.

Me Élisabeth Brière. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me Élisabeth Brière. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Élisabeth Brière, Sherbrooke: Élue avec 29,3% des voix. Me Brière est notaire chez Monty Sylvestre, à Sherbrooke. Après avoir terminé son baccalauréat en droit à l’Université de Sherbrooke, elle a poursuivi ses études pour obtenir un diplôme de droit notarial en 1991 et un certificat en administration des affaires deux ans plus tard. Me Brière est également chargée de cours à l’Université de Sherbrooke, conférencière et formatrice pour plusieurs organismes et siège à plusieurs conseils d’administration.

Me François-Philippe Champagne. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me François-Philippe Champagne. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
François-Philippe Champagne, Saint-Maurice-Champlain: Réélu avec 39,6% des voix. Élu en 2015, Me Champagne était auparavant vice-président du conseil d’administration de Bionest Technologies. Il a également été vice-président et avocat principal du Groupe ABB, qui compte plus de 150 000 employés. Depuis 2015, il est ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.





Me Anju Dhillon. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me Anju Dhillon. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Anju Dhillon, Dorval–Lachine–LaSalle: Réélue avec 53,1% des voix. Première sikhe canadienne à pratiquer le droit dans les cours du Québec, Me Dhillon offrait ses conseils pro bono au sein de la Mission Old Brewery avant d’être élue députée en 2015. Elle est titulaire d’un doctorat en jurisprudence et d’une maîtrise en droit de l’Université de Sherbrooke. De plus, Me Dhillon a complété son baccalauréat en droit à l’Université de Montréal et son baccalauréat en sciences politiques à l’Université Concordia.


Me Anthony Housefather. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me Anthony Housefather. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Anthony Housefather, Mont-Royal: Réélu avec 56,4% des voix. Élu député en 2015, Me Housefather agissait auparavant à titre de vice-président exécutif au sein de Dialogic Corporation, une multinationale en technologie. Depuis février 2016, il est président du Comité permanent de la justice et des droits de la personne de la Chambre des communes. Titulaire d’un diplôme conjoint en droit (B.C.L. et LL.B.) de l’Université McGill et d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École de gestion John Molson de l’Université Concordia, il a été maire de Côte-Saint-Luc de 2005 à 2015.

Me Angelo Iacono. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me Angelo Iacono. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Angelo Iacono, Alfred-Pellan: Réélu avec 47,8% des voix. Député depuis 2015, Angelo Iacono était membre du Barreau de l'Ontario depuis 2002, il pratique au Commissariat à la protection de la vie privée, situé à Ottawa. Après des études en sciences politiques à l’Université de McGill, Me Iacono complète un baccalauréat en droit civil à l’UQAM et obtient un diplôme en Juris Doctor à l’Université d’Ottawa.



Me Mélanie Joly. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me Mélanie Joly. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Mélanie Joly, Ahuntsic-Cartierville: Réélue avec 52,7% des voix. Barreau 2003, Me Joly a commencé sa carrière d’avocate chez Davies avant de rejoindre Stikeman Elliott en 2005. Après un stage en journalisme à Radio-Canada de six mois en 2007, elle devient associée-directrice de Cohn & Wolfe, un cabinet de relations publiques. C’est en 2013 qu’elle quitte son poste pour se lancer en politique municipale, en fondant le parti Vrai changement pour Montréal. Elle s’incline face à Denis Coderre et devient consultante en gestion, jusqu’à ce qu’elle se présente à nouveau, cette fois en politique fédérale. Une fois élue, elle obtient le ministère du Patrimoine canadien, et devient ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie du Canada en 2018.

Me David Lametti. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me David Lametti. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
David Lametti, LaSalle—Émard—Verdun: Réélu avec 43,6% des voix. Avant d’être élu député en 2015, Me Lametti était professeur de droit à l’Université McGill, poste qu’il a occupé pendant 19 ans, étant reconnu comme expert en droit de la propriété et de la propriété intellectuelle. Il occupe depuis cet hiver le poste de ministre de la Justice et procureur général du Canada. Avant d’être nommé ministre, il a occupé les postes de secrétaire parlementaire de la ministre du Commerce international et de secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique.

Me Patricia Lattanzio. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me Patricia Lattanzio. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Patricia Lattanzio, Saint-Léonard-Saint-Michel: Élue avec 61,2% des voix. Avocate en droit civil depuis 29 ans, Me Lattanzio a été élue conseillère municipale de Ville pour le district Saint-Léonard-Est lors d’une partielle en 2015 puis réélue en 2017. Elle est détentrice d’un baccalauréat en droit de l’UQAM, d’un certificat en droit de l’Université de Montréal et d’un baccalauréat avec mention en sciences politiques de l’Université McGill. À la Ville de Montréal, elle a occupé le poste de vice-présidente de la Commission sur l’Inspecteur général et de porte-parole de l’Opposition officielle pour les dossiers d’infrastructures de la voirie et de l’eau, des services électriques, et des affaires juridiques.

Me Joël Lightbound. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me Joël Lightbound. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Joël Lightbound, Louis-Hébert: Réélu avec 40,5% des voix. Barreau 2013, Me Lightbound a débuté sa pratique chez Fasken à Montréal avant de rejoindre une firme spécialisée en immigration dans la région de Québec. Il a été élu à la Chambre des communes en 2015 et a été nommé secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé en 2017. Titulaire d’un baccalauréat en Droit civil et Common law de l’Université McGill, il a représenté son alma mater au concours de plaidoirie national Laskin, remportant le prix du meilleur mémoire, de la meilleure équipe et du deuxième meilleur duo de plaideurs.

Me Marc Miller. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Me Marc Miller. Photo : Site Web du Parti libéral du Canada
Marc Miller, Ville-Marie—Le Sud-Ouest—Île-des-Sœurs: Réélu avec 53,3% des voix. Membre du Barreau de New York depuis 2002, il exerçait au sein du groupe du droit des sociétés et des affaires du bureau montréalais de Stikeman Elliott, jusqu’à son élection en 2015. Depuis, il a été secrétaire parlementaire de la ministre des Relations Couronne-Autochtones et secrétaire parlementaire du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités. Il est l’auteur d’articles sur le droit constitutionnel et les droits de l’homme.



Les avocats bloquistes

Christine Normandin. Photo : Twitter de Christine Normandin
Christine Normandin. Photo : Twitter de Christine Normandin
Christine Normandin, Saint-Jean: Élue avec 45,1% des voix. La Barreau 2015 oeuvre en droit de la famille, spécifiquement en enlèvement international d’enfants. Elle a reçu le trophée honorifique de bénévole de l’année du Jeune Barreau de Montréal en 2018 pour sa collaboration à un « service de préparation à l’audience » (SPA) destiné à aider les justiciables qui ont un litige devant la division des petites créances de la Cour du Québec.



Rhéal Fortin. Photo : Site Web de la Chambre des communes
Rhéal Fortin. Photo : Site Web de la Chambre des communes
Rhéal Fortin, Rivière-du-Nord: Réélu avec 52,3% des voix. Le Barreau 1989 a fondé cabinet Bissonnette Fortin Giroux, situé à Saint-Jérôme et se spécialise en droit civil et commercial. Il a été élu une première fois en 2015, et a été chef intérimaire du Bloc de 2015 à 2017. Il a auparavant assumé les fonctions de bâtonnier de la section Laurentides-Lanaudière en 2013 et 2014.

Aucun avocat conservateur, néodémocrate, vert ou populaire n’a obtenu la faveur des Québécois lors de cette élection.