l’avocat Karim Diallo. Photo : Site Web du cabinet Siskinds Desmeules
l’avocat Karim Diallo. Photo : Site Web du cabinet Siskinds Desmeules
L’action collective contre Desjardins pourrait coûter 4,8 milliards $ au lieu des 3,2 milliards $ prévus initialement par les avocats de la partie demanderesse, après que la coopérative eut annoncé que tous ses membres avaient finalement été victimes de la fuite de données par un employé « malveillant » plus tôt cette année.

« Ce sont des sommes à parfaire et ce sera à un juge de déterminer le montant de la compensation », a indiqué au Journal de Québec l’avocat Karim Diallo du cabinet Siskinds Desmeules.

Comme le nombre de particuliers et d’entreprises touchés augmente, les réclamations suivent également, explique l’avocat.

L’action collective de Nathalie Boulay, une résidente de Québec, demande 1000 $ pour dommages moraux et 100 $ pour dommages punitifs par membre de Desjardins.

Mes Alexandre Brousseau-Wery, David Stolow et Jérémie Longpré. Photos : Sites Web de Kugler Kandestin
Mes Alexandre Brousseau-Wery, David Stolow et Jérémie Longpré. Photos : Sites Web de Kugler Kandestin
Pour 4,4 milliards de membres touchés, la facture grimperait donc à environ 4,8 milliards $.

Cette action collective pourrait être jumelée à une autre déposée à Montréal, dont le représentant est Hugo Langlois et est pilotée par Mes David Stolow, Alexandre Brousseau-Wery et Jérémie Longpré de Kugler Kandestin.

M. Langlois demande 300 $ par membre de Desjardins et la protection des dossiers de crédit par une firme comme Equifax pendant 10 ans.