Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
Dans un communiqué diffusé ce matin, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) rapporte avoir été informé d’appels téléphoniques frauduleux.

L’afficheur indique DPCP et le numéro est bel et bien un point de services de Montréal, mais ces appels sont frauduleux.

Lorsque les individus appelés décrochent, ils entendent un message téléphonique en anglais, provenant d’une personne qui leur affirme travailler pour le DPCP. Cette voix les menace de poursuite et leur demande de fournir un numéro d’assurance sociale.

Les citoyens sont ensuite appelés à appuyer sur la touche 1 de leur téléphone, afin de discuter avec un commis.

Bien entendu, ces appels ne proviennent pas du DPCP.

« Si vous recevez un tel appel, ne donnez aucun renseignement personnel et raccrochez. En aucun temps, le DPCP ne demande à un citoyen des renseignements personnels tels qu’un NAS par téléphone. Les personnes victimes d’appels frauduleux sont invitées à signaler l’incident à leur service de police local et au Centre antifraude du Canada au 1 888 495-8501 », indique le DPCP dans un communiqué de presse.