Photo : Site Web d'Harvard et Shutterstock
Photo : Site Web d'Harvard et Shutterstock
L’expérience virtuelle offerte par le Laboratoire d’accès à la justice de la Harvard Law School est telle qu’elle permet de ressentir les émotions d’un client qui doit faire face au juge.

C’est la clinique pro bono du barreau de San Francisco qui se sert de la technologie pour former les avocats bénévoles en plaideurs, relate le magazine Law360.

On espère ainsi convaincre davantage de juristes sans aucune expérience de plaidoirie de donner de leur temps pour la bonne cause. La plupart des recrues du pro bono sont souvent des conseillers juridiques, peu habitué aux salles d’audience. Quand ils apprennent qu’ils doivent défendre un client devant un juge, plusieurs déclinent de poursuivre leur implication.

Avec les casques de réalité virtuelle du Lab de la Harvard Law School, ils peuvent ainsi être mis en situation réelle, avec juge et procureur du ministère public, dans la salle d’audience où ils se retrouveront éventuellement.

Les protagonistes de l’expérience espèrent que cette formation virtuelle permettra aux juristes habitués aux écrans d’ordinateurs à s’impliquer davantage les dossiers pro bono.

Le programme mis de l’avant par le barreau de San Francisco est perçu comme celui qui va le plus loin en matière de réalité virtuelle ; les éléments du scénarios sont tirés de causes réelles défendues par des avocats, et reproduisent les acteurs judiciaires auxquels les bénévoles devront faire face pour défendre un client menacé d’éviction par son propriétaire.

Alors que la réalité virtuelle comme outil pédagogique est acquise dans plusieurs milieux, on s’en sert surtout à des fins pédagogiques, dans les facs de droit par exemple.

L’outil du Lab de Harvard est cependant unique, en ce sens qu’il offre une expérience quasi-réelle de plaidoirie. ON veut également déterminer si l’expérience de RV augmentera les chances qu’un avocat sans expérience de plaidoirie gagne sa première cause.

Le scénario utilisé à San Francisco couvre l’essentiel des situations d’une audience en droit des locataires et des propriétaires, de la conférence de couloir à la négociation avec la partie adverse.

On prévoit un programme similaire en Floride pour les cliniques juridiques spécialisées dans la défense des clients faisant face à des saisies, et Chicago prépare également sa formation en RV pour les avocats pro bono en droit familial.

Et au Québec?