Me Félix-Antoine De Roy. Photo : Site Web de Lajoie & Pearson
Me Félix-Antoine De Roy. Photo : Site Web de Lajoie & Pearson
Me Félix-Antoine De Roy débute sa carrière d’avocat chez Lajoie & Pearson, à Québec, après avoir complété son stage du Barreau chez Picard Sirard Poitras.

C’est le côté compétitif du droit qui a attiré cet ancien entraîneur de football élite au Collège Saint-Jean-Eudes, sans compter que sa mère, Marlène Therrien, est une Barreau 1990 qui oeuvre en droit familial. Pour son fils, c’est plutôt le litige civil, le droit administratif et le droit du travail.

« Je savais à quoi ressemblait le domaine, je savais à quoi m'attendre. J'aime aussi beaucoup le défi intellectuel associé au droit. Regarder ce que fait ma mère m'a permis de me rendre compte que le familial n'était pas pour moi! », raconte-t-il en entrevue avec Droit-inc.

C’est aussi l’expérience de son père qui, en tant que délégué syndical, a dû représenter des membres devant la Commission des lésions professionnelles, l’a intéressé au droit administratif.

Comment le jeune juriste a-t-il trouvé sa place chez Lajoie & Pearson?

« Je regardais sur Droit-inc et Lajoie Pearson m'a attiré, je voulais oeuvrer en droit civil, mais je voyais aussi que Me Lajoie avait une bonne expérience en droit administratif. C'est une branche du droit qui m'intéresse parce que les tribunaux administratifs sont moins formalistes, il y a donc plus de marge de manoeuvre sur comment gérer notre dossier. »

Pour le début de sa carrière, le jeune plaideur ne souhaite qu’une seule chose : du succès.

Souhaitons-lui alors plusieurs touchés...