Harvey Weinstein et son avocate, Donna Rotunno. Photos : Radio-Canada et Twitter
Harvey Weinstein et son avocate, Donna Rotunno. Photos : Radio-Canada et Twitter
La récente condamnation d’Harvey Weinstein pour viol et agressions sexuelles est une importante victoire juridique pour le mouvement #MeToo, mais aussi… pour le système de justice américain.

Plusieurs avocats et procureurs se réjouissent, rapporte Le Devoir. Parmi eux, le procureur de Manhattan, Cyrus Vance, estime que le verdict « change le cours de l’histoire » dans le domaine de la lutte contre les violences sexuelles. Ni plus ni moins.

« Un viol est un viol, qu’il soit commis par un inconnu dans une ruelle sombre ou par un partenaire dans une relation intime », a-t-il déclaré.

Cyrus Vance et Christina Tchen. Photos : Wikipédia
Cyrus Vance et Christina Tchen. Photos : Wikipédia
L’avocate et présidente de Time’s Up, Christina Tchen, partage cette proposition. Elle parle « d’une nouvelle ère de justice », toujours selon les informations du Le Devoir.

Les crimes d’Harvey Weinstein, producteur déchu, ont été révélés par des enquêtes du New York Times et du New Yorker, en octobre 2017. Des dizaines de femmes ont joint leur voix aux dénonciatrices, dans les jours suivants ces publications.

L’avocate d’Harvey Weinstein, Donna Rotunno, a confirmé qu’elle portera la condamnation en appel. Le combat n’est pas terminé, à son avis.

« Harvey est très solide. Il a encaissé (le verdict) comme un homme », a-t-elle déclaré.