Un mois de février spécial pour un avocat émérite

Me Paul Ryan a rendu un vibrant hommage à ses parents, l’ancien ministre libéral Claude Ryan et sa femme Madeleine, tous deux décédés.

« Les années passent et leur souvenir demeure toujours vivant, il arrive chaque jour des évènements à l'égard desquels j’aimerais pouvoir me tourner vers eux pour partager l'anecdote, solliciter leur sage et précieuse opinion ou simplement avoir le plaisir de discuter avec eux », confie l’avocat émérite et associé fondateur de Ravinsky Ryan Lemoine.



Un petit pincement au coeur

Me Alexandre Forest a avoué avoir eu « un petit pincement au coeur » lors du dernier Conseil de sections du Barreau du Québec auquel il participait à titre de bâtonnier de Montréal. « Des échanges constructifs entre représentant(e)s de partout au Québec, tous avec en tête la protection du public. C’est beau! », a-t-il lancé sur LinkedIn.




« Pas été une petite balade dans le parc »

Me Sébastien Provost a célébré ses 10 ans de notariat cette semaine en avouant que le parcours n’avait « pas été une petite balade dans le parc », mais que « c’est probablement pour cela que je suis encore dans le métier. Ne pas juste “faire ma job”, mais rehausser le standard pour devenir meilleur ».

Voilà comment approcher les défis!



Un beau kiosque

La responsable du développement corporatif chez Riendeau Avocats, Me Sarah Lauzon, était au salon Vast Auto pour promouvoir ses compétences liées au domaine automobile cette semaine. L’histoire ne dit pas si le jeu en a valu la chandelle...



Un amour avoué pour Justin Bieber

À tout seigneur, tout honneur, concluons cette chronique avec Me Jamie Benizri, qui avoue son amour pour le chanteur pop Justin Bieber.

« Le gamin est découvert sur YouTube après avoir publié une vidéo amateure. Sa mère a presque bloqué son contrat parce que son agent était juif. Signe avec Usher, crée une nouvelle coiffure milléniale de style "Beatles", son album devient platine 12X. Supprime ses comptes de médias sociaux. Revient avec de nouveaux sons matures, devient l'un des artistes les plus vendus au monde. Je ne tolère pas ses démêlés avec la loi, et je ne fais pas attention à ses romances, mais la business de Bieber est une bonne business. Non seulement vous pouvez mettre à jour votre marque, mais il est essentiel de grandir et de rester pertinent », conclut le chef de Legal Logik.