Me Kim Dingman, l'avocate de Nacime Kouddar
Me Kim Dingman, l'avocate de Nacime Kouddar
Une vidéo de surveillance qui a capté le moment où Nacime Kouddar aurait happé un agent de sécurité d’un Walmart de Sherbrooke, samedi soir, changerait la perception des événements, selon son avocate.

Me Kim Dingman, l’avocate de Nacime Kouddar, souhaite présenter en preuve une vidéo captée par les caméras de surveillance du Walmart des Galeries quatre saisons, mercredi, lors de l'enquête sur remise en liberté de son client.

Sans vouloir donner des détails sur le contenu de la vidéo pour ne pas nuire au processus judiciaire, Me Dingman affirme qu’elle « apporte des éléments complètement nouveaux ».
Selon elle, « les faits qui ont été rapportés à ce jour dans les médias ne sont pas complets et peuvent être parfois même erronés ».

« (La vidéo) va jeter la lumière sur la situation, indique Me Kim Dingman. Apporter une tout autre perspective. »

Nacime Kouddar est accusé de négligence criminelle causant des lésions avec un véhicule, de voies de fait armées, de voies de fait graves et de délit de fuite causant des lésions.

La victime lutte quant à elle toujours pour sa vie.

Par ailleurs, la campagne de sociofinancement mise en place pour soutenir la famille est en veilleuse. L'instigateur, Aurélien Hallade, indique que tous les dons effectués sont pour l'instant gelés et en sécurité jusqu'à ce que toute la lumière soit faite dans ce dossier. « Beaucoup de donateurs m’ont demandé que la cagnotte soit gelée. (...) Ils voulaient en savoir plus avant que leur don aille à la famille », explique-t-il.

Aurélien Hallade soutient qu’une fois qu’il aura la « version finale », les donateurs auront le choix d’être remboursés ou de verser leur don, en utilisant la plateforme TING, puisqu’il ne gère pas lui-même les dons.

Jusqu'ici, 163 650 $ ont été amassés.