François Crépeau. Photo : McGill
François Crépeau. Photo : McGill
La Faculté de droit de McGill a annoncé la nomination de son professeur François Crépeau en tant que coresponsable de l'une des trois équipes de recherche canadiennes financées par l'initiative Horizon 2020.

Horizon 2020 est actuellement la plus grande plateforme de financement de la recherche de l'Union Européenne.

Ce sont les le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) et le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) qui ont sélectionné le professeur Crépeau, qui sera coresponsable du projet VULNER (Vulnerabilities Under the Global Protection Regime).

Le projet VULNER vise à étudier les migrants en quête de protection en Europe (Belgique, Allemagne, Italie, Norvège), en Amérique du Nord (Canada), au Moyen-Orient (Liban) et en Afrique (Ouganda et Afrique du Sud).

Une carrière prolifique en recherche universitaire… et aux Nations Unies

Le professeur Crépeau est titulaire de la Chaire Oppenheimer en droit international public et directeur du Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique de McGill, mais c’est loin d’être tout!

Il est aussi (retenez votre souffle) membre du Comité scientifique de l’Agence pour les droits fondamentaux de l’Union Européenne, membre du comité consultatif de l’International Migration Initiative des Open Society Foundations (NY), membre Conseil d’administration du Bureau international des droits de l’enfant (Montréal), et président du Thematic Working Group: Migrant Rights and Integrations in Host Communities, à Washington.

De 2011 à 2017, le professeur Crépeau était Rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits de l’homme des migrants, et président du Comité de coordination des procédures des droits de l’homme des Nations Unies de 2014 à 2015.

Avant d’enseigner à McGill, où il est professeur depuis 2009, le professeur Crépeau a enseigné huit ans à l’Université de Montréal, où il a dirigé les destinées scientifiques du Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (CÉRIUM).