Hugo Cyr, doyen de la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM. Photo : UQAM
Hugo Cyr, doyen de la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM. Photo : UQAM
Le Fonds de bourse de la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM a permis de créer 50 bourses de 1000 $ qui seront distribuées parmi les étudiants qui se seront inscrits à la session d’automne.

La Faculté considère que la situation économique et sanitaire actuelle a fragilisé les finances de ses étudiants, qui hésiteront peut-être à se réinscrire à leur prochaine session.

« On a agi de manière prudente avec ce fonds-là parce qu’il pourrait avoir des moments où des besoins sont particulièrement criants du côté des étudiants, indique le doyen de la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM Hugo Cyr. Et là, on considère que c’est le cas. »

Pour avoir droit à ces bourses, c’est assez simple. Il faut s’inscrire à sa session d’automne en droit ou en sciences politiques, faire une demande de bourse sur la page de la vie étudiante de l’UQAM, qui se charge de la distribution des bourses… et avoir une moyenne au-dessus de C+!

Des bourses de persévérance

En effet, il ne s’agit pas d’une bourse de performance, mais plutôt d’une bourse « de persévérance » destinée aux étudiants qui ont déjà complété un certain nombre de crédits, explique le doyen Hugo Cyr.

« On veut encourager les gens à se réinscrire et à poursuivre leurs études. On sait que la PCU va prendre fin, et même les gens qui ont la PCU reçoivent moins que s'ils avaient travaillé temps plein au salaire minimum! »

Ces 50 bourses sont donc un coup de pouce financier aux étudiants qui en auront le plus besoin. Leurs dossiers seront évalués et les bourses octroyées après la date d’abandon de cours sans remboursement, avec une priorité pour les étudiants qui sont aussi parents.

« On reconnaît que pour eux ou elles, les coûts sont encore plus importants », estime le doyen.

Les inscriptions pour les bourses sont déjà commencées depuis lundi! Étudiants, vous avez trois semaines pour vous inscrire à votre session et demander votre bourse.

Comme le rappelle le doyen Hugo Cyr, gardez en tête que bien des bourses ne sont jamais données par manque de candidatures. N’hésitez pas à poser la vôtre!