La présidente de Lawyers Mutual Consulting & Services Camille Stell
La présidente de Lawyers Mutual Consulting & Services Camille Stell
Bon nombre d’avocats approchant de la retraite prévoyaient relaxer leur pratique tranquillement et graduellement durant les prochaines années. Et là est arrivée la crise du nouveau coronavirus : du jamais vu causant beaucoup d’incertitudes.

Pour bien des bureaux d’avocats, la transition vers un mode de travail à distance a été relativement aisé. Pour d’autres plus traditionnels, souvent en retard de dix ans sur la technologie et employant des systèmes informatiques sur serveurs, la transition a été une tout autre paire de manches.

Certains avocats et gestionnaires de cabinets n’ont en fait que peu de goût pour le télétravail et la modernisation de leur pratique alors que la fin de leur carrière approche.

Serait-ce en fait le temps idéal pour planifier en détail leur retraite prochaine, voire la devancer?

Voici quelques étapes à compléter pour y arriver, selon la présidente de Lawyers Mutual Consulting & Services Camille Stell dans un article de Attorneyatwork.com.

Se mettre à jour financièrement

Réunissez tous vos papiers et toutes vos informations financières. À l’aide de votre comptable, conseiller fiscal ou planificateur financier, montez un budget de retraite pour voir si vous pouvez vous la permettre dès maintenant.

Si vous avez dans l’idée de vendre votre pratique, vous aurez besoin d’au moins cinq ans (idéalement 10 ans) de données financières fiables pour évaluer sa valeur.

Ça ne se fait pas en criant ciseau ou en imprimant un simple rapport : le processus devrait vous prendre au minimum quelques semaines, et même quelques mois. Commencez dès maintenant.

Faire la liste de vos clients

Incluez l’état d'avancement de leur dossier et les contacts de ces clients actuels. Non seulement c’est essentiel en temps de crise, mais aussi pour vous préparer à la vente ou au ralentissement de votre pratique.

Rassembler la liste de vos sources

Si vous ralentissez votre pratique, vous devrez en informer vos personnes-ressource. Ces dernières font aussi partie de la valeur de votre pratique; il est donc utile de noter dans le détail non seulement leurs contacts, mais aussi leur contribution à chacune dans votre pratique.

Se bâtir une équipe de conseillers

Quelques idées de membres à ajouter dans votre équipe de planification de la retraite :

  • Les proches (couple, enfants…) qui seront les plus touchés par votre retraite;
  • Un ami proche ou un thérapeute qui peut vous accompagner dans l’anxiété de la transition;
  • Un coach en retraite pour vous encourager dans le processus;
  • Un agent d’affaires pour vous aider à évaluer votre pratique en cas de vente;
  • Un planificateur de succession pour vous conseiller dans la vente ou la passation de votre pratique;
  • Un coach en bien-être, un entraîneur ou votre médecin pour recevoir des conseils de santé;
  • Des amis ou anciens collègues déjà à la retraite qui peuvent partager leur expérience avec vous et vous servir de mentors;
  • Un avocat spécialisé en planification successorale pour vous aider avec les documents légaux et autres assurances santé;
  • Un courtier d’assurances pour considérer les polices d’assurance personnelle et d’affaires qui pourraient financer la retraite, protéger la famille et la santé;
  • Quiconque dont l’expertise ou l’expérience pourrait vous donner un coup de pouce.

Brosser un portrait de votre retraite

C’est important de se demander à quoi votre retraite devrait idéalement ressembler, à quoi vous voudriez vous consacrer après le droit, et aussi où vous aimeriez habiter au fil des années.

Avec un plan de retraite, la transition est moins inquiétante, et surtout en pandémie.