Le Jeune Barreau de Montréal (JBM) a dévoilé, le mois dernier, lors d’une assemblée générale virtuelle, les quatres finalistes au titre de Bénévole JBM de l’année 2019-2020.

Place à Mes Éloïse Côté, Katarina Daniels, Andrée-Anne Dion et Marie Flambard.

Ces avocates bénévoles, assure-t-on sur le site internet du JBM, ont réussi à se démarquer grâce à leur implication et leur dévouement envers la mission du JBM, qui offre notamment des services de consultations et d’informations juridiques bénévoles.

Éloïse Côté

Me Éloïse Côté. Photo : LinkedIn.
Me Éloïse Côté. Photo : LinkedIn.
Me Éloïse Côté travaille est Procureure aux affaires criminelles et pénales, à la Cour municipale de Montréal.

La Barreau 2012 occupe cet emploi depuis juin 2015. Stagiaire en droit chez Dunton Rainville (2011-2012), elle a étudié à l’Université de Montréal, en plus d’avoir suivi un cours intensif en litige international et en droit des affaires internationales.

Katarina Daniels

Me Katarina Daniels. Photo : UMcGill.
Me Katarina Daniels. Photo : UMcGill.
Me Katarina Daniels travaille à la bibliothèque de l’Université McGill depuis janvier 2019.

Barreau 2016, elle détient un baccalauréat en droit et d’une maîtrise, toutes deux obtenue à cette même université.

Andrée-Anne Dion

Me Andrée-Anne Dion. Photo : LinkedIn.
Me Andrée-Anne Dion. Photo : LinkedIn.
Me Andrée-Anne Dion est diplômé de l’UQAM et de l’Université McGill. Elle a obtenu son baccalauréat en droit dans la seconde, au même titre que Me Daniels.

Barreau 2018, elle travaille comme avocate au cabinet Shadley Bien-Aimé. Elle y a fait ses débuts comme étudiante en droit en mai 2017, et pratique aujourd’hui la défense criminelle.

Marie Flambart

Me Marie Flambard. Crédit photo : Émilie Pelletier – Photographe.
Me Marie Flambard. Crédit photo : Émilie Pelletier – Photographe.
Me Marie Flambart travaille depuis récemment pour la Société d’Habitation et Développement de Montréal. Son travail lui permet de contribuer à la préservation de l’abordabilité du parc locatif.

Barreau 2015, elle a auparavant travaillé comme avocate en litige. Elle assurait la représentation de justiciables bénéficiant de l’aide juridique, de victimes de violence conjugale, ainsi que de locataires à faibles revenus, comme le signalait Droit-inc récemment.

Le nom de la lauréate sera annoncé lors d’un événement du JBM à venir, dont la date reste à déterminer.