Me Michel Massicotte. Photo : Desrosiers Joncas Nouraie Massicotte
Me Michel Massicotte. Photo : Desrosiers Joncas Nouraie Massicotte
Me Michel Massicotte est reconnu comme un plaideur chevronné. Au cours de sa pratique en droit criminel et pénal, il a surtout développé une expertise dans le domaine des infractions à caractère économique.

Mais l’avocat oeuvrant chez Desrosiers Joncas Nouraie Massicotte semble se développer une nouvelle spécialisation… Depuis plusieurs mois, il représente l’ancien animateur Éric Salvail, accusé d’agression sexuelle, de harcèlement criminel et de séquestration.

Or, on a appris mardi que c’est également Me Massicotte qui défendra André Boisclair, l’ancien chef du Parti québécois, lui aussi accusé d’agression sexuelle – armée, dans son cas.

Eric Salvail. Photo : Radio-Canada.
Eric Salvail. Photo : Radio-Canada.
Le plaideur est reconnu pour ses interrogatoires serrés – on se souvient notamment de son contre-interrogatoire musclé en février dernier, à l'endroit de Donald Duguay, la victime alléguée d’Éric Salvail.

Me Michel Massicotte était l’avocat de l’ancien premier ministre Jean Charest, à l’époque de l’enquête Mâchurer de l’UPAC. Il a aussi défendu Pierre Duhaime, l’ex PDG de SNC-Lavalin, qui a écopé d’une peine assez légère (20 mois de prison à domicile) pour une imposante affaire de corruption. Il a également plaidé à la Commission Gomery et à la Commission Charbonneau.

André Boisclair. Photo : Radio-Canada
André Boisclair. Photo : Radio-Canada
En 2015, le Barreau du Québec lui a remis la distinction d’avocat émérite.