L’avocate attitrée à ce dossier est Me Caroline Perrault. Photo : Site Web de Siskinds Desmeules
L’avocate attitrée à ce dossier est Me Caroline Perrault. Photo : Site Web de Siskinds Desmeules
La filiale québécoise de Siskinds LLP, Siskinds Desmeules, a déposé une demande d’action collective contre Elmiron, un médicament oral approuvé pour traiter la cystite interstitielle, une maladie chronique qui entraîne une pression dans la vessie, ainsi que des douleurs vésicales et pelviennes.

Les médicaments Elmiron, en effet, provoqueraient à long terme des problèmes de vision, et seraient en particulier responsables d’un nouveau trouble oculaire qui affecte la rétine et permet une vision très précise.

Parmi les problèmes allégués, notons plusieurs symptômes comme : une vision floue, une mauvaise perception des couleurs, des difficultés à lire et des difficultés d'ajustement à la luminosité.

Les utilisateurs d’Elmiron, ainsi que les professionnels de la santé, n’auraient pas été correctement informés des risques de perte de vision par les fabricants du médicament.

Au Québec, l’avocate attitrée à ce dossier chez Siskinds Desmeules est Me Caroline Perrault, Barreau 1997.

« Elmiron est utilisé par des centaines de milliers de Canadiens dans la gestion de la cystite interstitielle, dont la majorité sont des femmes », a affirmé Me Jill McCartney, associée qui pratique le litige en droit de la santé chez Siskinds LLP.

« Elmiron, qui est souvent utilisé à long terme, a été associé à une perte de vision permanente. Ces déficiences visuelles ont un impact important sur la qualité de vie des Canadiens qui ont subi ces blessures. »