Me Thuy Nam Tran Tran, responsable du programme. Photo : Site Web de l’Université de Montréal
Me Thuy Nam Tran Tran, responsable du programme. Photo : Site Web de l’Université de Montréal
Les étudiants en droit qui hésitaient à s’inscrire à la maîtrise en droit notarial auront peut-être un incitatif supplémentaire pour le faire, alors que l’Université de Montréal annonce qu’elle offrira la possibilité d’effectuer ces études à temps partiel. Et ce, dès l’automne.

Par le passé, plusieurs personnes avaient manifesté leur intérêt pour entreprendre des études en droit notarial à temps partiel, affirme Me Thuy Nam Tran Tran, responsable du programme. C’est finalement la pandémie, et la situation d’enseignement à distance, qui auront poussé la Faculté de droit à lancer ce projet pilote.

Elle croit que cela pourra permettre à certains parents, par exemple, d’envisager un retour aux études avec moins d’angoisse.

« Tout le monde est un peu tributaire de ce qui va se passer à l’automne, fait remarquer Me Tran. Oui, on sait que l’école reprend pour les jeunes, mais comment, à quel prix? Ça génère bcp d’angoisse. Les gens aimeraient prévoir, mais c’est difficile, en ce moment. »

Tous les cours se donneront en ligne. Me Tran précise que certains ateliers plus pratiques pourraient être faits éventuellement en personne, si la situation sanitaire le permet.

Au lieu d’effectuer la maîtrise en quatre trimestres (16 mois), le programme à temps partiel offre de la compléter en en six trimestres (sur 28 mois).

La Faculté de droit de l’Université de Montréal a fait l’annonce de cette nouvelle option sur son site, vendredi, et déjà, Me Tran affirme avoir reçu quelques courriels de personnes demandant plus d’informations à ce sujet.

Il est encore possible de déposer une demande d’admission tardive jusqu’au 28 août.

Pour ceux qui voudraient se lancer dans cette maîtrise à temps complet, selon le cheminement régulier, rassurez-vous: c’est encore possible de le faire!