La Cour du Québec a désigné deux juges coordonnatrices adjointes à Montréal, et en Montérégie.

Le mandat de la juge Dominique B. Joly est renouvelé pour une autre année à Montréal, et Me Céline Gervais devient juge coordonnatrice adjointe en Montérégie à compter du 1er septembre pour un mandat de deux ans. Elle remplace le juge Claude P. Laporte, qui occupait cette fonction depuis 2016.

En voici davantage à propos des deux magistrates.

Dominique B. Joly. Photo : Tribunaux.qc.ca
Dominique B. Joly. Photo : Tribunaux.qc.ca
Dominique B. Joly

Nommée à la Cour du Québec en 2013 et depuis affectée à la Chambre criminelle et pénale à Montréal, la juge Joly a été admise au Barreau en 1982.

Après avoir exercé quelques années en pratique privée, elle a rejoint l'équipe des substituts du procureur général pour devenir substitut en chef adjointe en 1998. Depuis 2005, elle était juge à la cour municipale de la Ville de Montréal.

Plus récemment, la juge Joly a au début du mois envoyé en prison un ex-directeur de l’Université McGill qui avait détourné des fonds publics pour rénover sa maison.

Céline Gervais. Photo : Tribunaux.qc.ca
Céline Gervais. Photo : Tribunaux.qc.ca
Céline Gervais

La juge Gervais a été nommée en 2011 à la Cour du Québec, chambre civile, où elle siège dans le district de Salaberry-de-Valleyfield.

Le Barreau 1989 a auparavant été 10 ans chez Bélanger Sauvé, où il pratiquait le droit des assurances, la responsabilité civile et municipale, le louage, le crédit-bail, l'injonction et le droit disciplinaire.

La juge Gervais est également l’auteure de deux ouvrages en droit : Sur l’injonction provisoire, et La prescription.