L’honorable Michèle Rivet. Photo : Twitter
L’honorable Michèle Rivet. Photo : Twitter
« QUEL HONNEUR! » s'enthousiasme Juripop sur les réseaux sociaux en accueillant une référence du milieu juridique québécoise à titre de nouvelle présidente de l’organisme.

L’honorable Michèle Rivet, ancienne et toute première juge-présidente du Tribunal des droits de la personne du Québec pendant 20 ans, présidera ainsi le conseil d’administration de Juripop suite à la démission de Me Marc-Antoine Cloutier.

Me Cloutier avait fait l’objet d’une dénonciation anonyme d’inconduite sexuelle adressée à Juripop à la mi-juillet, une allégation niée par l'ex-président de l'organisme, qui l’avait fondé en 2009.

Des valeurs qui s’alignent avec celles de Juripop

Juripop se réjouit de l’arrivée de Me Rivet dans ses rangs, et la directrice générale de l’organisme la toute première.

« Me Rivet est une juriste inspirante dont le parcours professionnel repose sur les mêmes valeurs que celles de Juripop : la justice sociale, la solidarité et l'innovation », décrit Me Sophie Gagnon, directrice générale de Juripop.

« Son expérience solidifiera non seulement notre mission, mais nous permettra également de repousser nos limites. Sa présence à la présidence de l'organisme est un véritable honneur », poursuit la directrice.

L’expérience juridique de Michelle Rivet est certes impressionnante.

Me Rivet a notamment occupé le poste de Commissaire à la Commission de réforme du droit du Canada, de juge au Tribunal de la jeunesse et de vice-présidente de la Commission Internationale de Juristes à Genève.

« Depuis le début de ma carrière, je me suis investie au sein d'institutions qui œuvrent à rapprocher le droit des citoyens et des citoyennes, explique Me Michèle Rivet. Juripop est un organisme qui se démarque par sa proximité avec la population et par sa créativité en matière d'accès à la justice. Je suis très fière de me joindre à une équipe aussi dévouée qui a su, en très peu de temps, aider autant de Québécoises et de Québécois. »

Autrice de nombreux articles sur le droit à l'égalité et sur la discrimination, Me Rivet est toujours professeure associée à la Faculté de droit de l'Université de Sherbrooke, souligne Juripop via communiqué.