Sarah-Julie Chicoine fait partie des trois avocats québécois font leur entrée à la magistrature.
Sarah-Julie Chicoine fait partie des trois avocats québécois font leur entrée à la magistrature.
Décidément, il ne manque pas de travail à la Cour du Québec. Après avoir nommé cinq juges la semaine dernière, et de plusieurs autres le mois dernier, le ministère de la Justice a annoncé jeudi la nomination de trois autres magistrats, cette fois-ci dans la région de Québec.

Sarah-Julie Chicoine et Sandra Rioux exerceront principalement leurs fonctions à la Chambre criminelle et pénale de Québec, tandis que Pascal Bérubé oeuvrera à la Chambre de la jeunesse de Québec. En voici un peu plus sur eux.

Sarah-Julie Chicoine

Ayant passé la majorité de sa carrière au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Sarah-Julie Chicoine était en procureure en chef adjointe depuis 2019.

À titre de procureure de la Couronne, Me Chicoine était spécialisée notamment dans les dossiers d’infractions sexuelles, de maltraitance envers les enfants et des infractions relatives aux drogues.

C’était elle qui était en charge dans le dossier d’un avocat de Québec reconnu coupable, en 2013, d’attouchements et d’incitation à des contacts sexuels envers sa belle-fille, notamment.

Elle enseigne également à la Faculté de droit de l’Université Laval et à l’École du Barreau du Québec, en plus de s’impliquer auprès de l’organisme Deuil-Jeunesse.

Après avoir été admise au Barreau en 1999, Sarah-Julie Chicoine a commencé sa carrière au contentieux de la Ville de Sainte-Foy, avant de faire le saut au DPCP en 2000.

Elle a fait ses études en droit de l’Université Laval.

Sandra Rioux

Sandra Rioux a elle aussi passé l’essentiel de sa carrière comme procureure aux poursuites criminelles et pénales, à Québec. Elle a été admise au Barreau en 2004.

Elle a également occupé le poste de procureure dans le district judiciaire de Frontenac, où elle était responsable de tous les dossiers de nature criminelle et pénale.

Au DPCP, Me Rioux a traité notamment de nombreux dossiers traitant de drogue et de criminalité organisée. Depuis 2019, elle était affectée aux dossiers relatifs aux crimes sexuels, aux abus et à la maltraitance envers les enfants.

Elle s’implique depuis plusieurs années auprès de l’organisme Leucan.

Sandra Rioux a fait ses études en droit à l’Université Laval.

Pascal Bérubé

Admis au Barreau en 2007, Pascal Bérubé (non, ce n’est pas le chef intérimaire du Parti québécois!) a travaillé principalement au contentieux du Centre jeunesse de Québec, devenu le Centre intégré universitaire de santé et services sociaux de la Capitale-Nationale.

Il a aussi oeuvré à l’Association coopérative d’économie familiale Rive-Sud et au CISSS Chaudière-Appalaches.

Pascal Bérubé est également conférencier et formateur pour ses pairs, ainsi qu’auprès du personnel des organismes des milieux scolaires et de la jeunesse.

Il a lui aussi fait ses études en droit à l’Université Laval.