Me Marie-Livia Beaugé. Photo : LinkedIn
Me Marie-Livia Beaugé. Photo : LinkedIn
Cette clinique est particulièrement destinée aux personnes immigrantes et racisées.

« On va offrir des consultations gratuites par des bénévoles, majoritairement des étudiants en droit, explique la fondatrice Me Marie-Livia Beaugé, dans le journal Métro. Que ce soit sur du droit de l’immigration, du droit criminel, du droit de la famille. »

Les consultations seront offertes sur rendez-vous, mais il sera tout de même possible de venir à la clinique sans rendez-vous une journée par semaine.

Une trentaine de bénévoles étudiants et étudiants travailleront dans cette clinique, donc une 20 auront une formation en droit. Les étudiants en droit viennent de l'UQAM, de l'Université de Sherbrooke et de l'Université de Montréal pour le moment. Mais Mme Beaugé a confié à Droit-inc qu'un lien se travaille avec McGill.

La clinique se veut aussi ouvertement engagée et militante. « On prend position, et la position est pour la communauté et pour les personnes en situation de minorité, racisées, discriminées de manière systémique », explique la coordonnatrice et étudiante en droit, Aïda Belmkaddem, toujours dans le journal Métro.

Pour ce faire, la clinique compte collaborer avec des organismes communautaires du quartier. Elle sera installé dans les locaux de Hoodstock, au 3830 boul. Henri Bourassa Est.