L’avocat à la retraite André Desgagné s’est éteint. Photo : Site web de l’Université Laval
L’avocat à la retraite André Desgagné s’est éteint. Photo : Site web de l’Université Laval
L’avocat à la retraite André Desgagné s’est éteint le 6 octobre dernier, à l’âge de 95 ans.

Il a été professeur en droit public et administratif au sein de Faculté de droit de l'Université Laval, ainsi que président de plusieurs ordres professionnels.

Celui qui avait été admis au Barreau en 1952 a eu une vie professionnelle bien remplie. Comme avocat, il a pratiqué notamment chez Gagné, Letarte, ainsi que chez Joli-Coeur Lacasse (devenu Therrien Couture Joli-Coeur).

Après des études en droit et en philosophie à l’Université Laval, il a migré vers la France pour obtenir un doctorat en droit public de l’Université Paris-Sorbonne.

À son retour à Québec, en 1959, il s’est joint à la fac de droit de l’Université Laval.

« Il a durablement infléchi les orientations facultaires, participant volontiers au renouveau des méthodes pédagogiques. Il aura été un modèle pour plusieurs dans le contexte d’une profession en pleine définition », a écrit la fac, dans un hommage publié sur son site web.

Durant les années 1960, Me Desgagné agit aussi à titre de commissaire au sein de la Commission Dorion, portant sur l’intégrité du territoire du Québec.

C’est M. Desgagné qui a fondé l’Université du Québec à Chicoutimi, en 1969, et qui en a été le premier recteur. Entre 1977 et 1987, il a été président de l’Office des professions du Québec; puis, entre 1994 et 2004, il a été (le premier) président de l’Organisme d’autorégulation du courtage immobilier du Québec (OACIQ).

Il laisse dans le deuil sa femme et compagne des 62 dernières années, ainsi que de nombreux enfants et petits-enfants.

« Je vous offre mes plus sincères condoléances pour le décès de Me Desgagné qui fut un des professeurs de droit les plus estimés à la Faculté de Droit de l'Université Laval », a écrit l’avocat à la retraite Louis-M. Cossette, sur la page de son avis de décès.

« Je suis triste d’apprendre le départ de cet homme de qualité qui, par sa chaleur humaine et son humilité, a su transmettre à ses étudiants ses vastes connaissances juridiques. Je vous offre mes sincères condoléances », a renchéri Roger Garneau, lui aussi avocat à la retraite.