Karen Eltis, Annamie Paul, Samantha Peters et Aimée Craft se sont démarquées cette semaine à l’Université d’Ottawa.
Karen Eltis, Annamie Paul, Samantha Peters et Aimée Craft se sont démarquées cette semaine à l’Université d’Ottawa.
Des programmes de mentorat à distance, des nouveaux cours… voici un petit tour d’horizon de ce qui se déroule dans les facultés de droits.

Université de Montréal

  • Un programme de mentorat à distance est maintenant disponible pour les nouveaux diplômés en notariat de la fac de droit. Le nouveau programme, mis sur pied par le Réseau des diplômés et des donateurs de l’UdeM, consiste à jumeler des anciens diplômés avec des nouveaux. Les mentors devraient être choisis prochainement, après quoi un appel sera lancé aux diplômés qui ont fini il y a moins de cinq ans. Le jumelage ‒ qui doit s’effectuer à distance ‒ sera d’une durée de quatre mois, à raison d’au moins une rencontre mensuelle.

UQAM

  • Trois nouveaux cours – qui semblent avoir été rendus nécessaires par les actualités des derniers mois – seront offerts à partir de la session d’hiver : « Droit, peuples autochtones et traditions juridiques », « Droit et culture », ainsi que « Actualités : le droit du travail et de la protection sociale à l’heure de la COVID : qu’avons-nous appris? ».

  • Le service de mentorat en droit sera virtuel, cette session-ci. L’Université a annoncé la nomination de M. Amine Semrouni à titre de coordonnateur des activités du service de mentorat en droit. Des jumelages virtuels et des séances préparatoires aux examens seront offerts tout au long de la session.

Université d’Ottawa

  • Dans le cadre d’un événement en ligne réunissant des panélistes de l’ONU, de l’Université de Genève et de Facebook, la professeure titulaire à la section de droit civil Karen Eltis a présenté une série de recommandations pour lutter contre les propos haineux en ligne. La professeure Eltis faisait partie d’une équipe internationale de chercheurs qui a travaillé sur une étude à ce sujet pendant plus d’un an.

  • La Faculté de common law a tenu à souligner l’élection d’Annamie Paul, une ancienne ayant gradué en 1995, comme nouvelle cheffe du Parti vert du Canada. Elle est la première personne noire et la première femme juive de l’histoire du Canada à diriger un parti politique fédéral.


  • La professeure Aimée Craft a été nommée membre du nouveau Groupe de référence sur les bonnes pratiques d’évaluation par les pairs pour la recherche autochtone, une initiative des trois conseils subventionnaires de la recherche du Canada. Le but est de mettre en place des approches et des pratiques d’évaluation culturellement adaptées pour la recherche effectuée par et avec les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis. La professeure Craft est une sommité mondiale dans les domaines du droit autochtone, précise la Faculté de common law.