Me Marie Clouâtre. Photo : LinkedIn
Me Marie Clouâtre. Photo : LinkedIn
Me Marie Clouâtre vient de faire son entrée chez Bernard, Roy, le contentieux du Procureur général du Québec.

La Barreau 2012 n’y sera pas trop en terrain inconnu, puisqu’elle vient de quitter Bernier Charbonneau, le contentieux du Tribunal administratif du travail, où elle pratiquait depuis deux ans.

Avant cela, Me Clouâtre a travaillé comme réviseure pour la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST). Elle a également pratiqué en litige civil et commercial au cabinet TBPK, une société multidisciplinaire, ainsi que chez Bélanger Sauvé, où elle a commencé sa carrière d’avocate, après y avoir fait un stage.

Marie Clouâtre a fait ses études à l’Université de Montréal. En plus d’un baccalauréat en droit, elle a également complété un microprogramme en droit des technologies de l’information, ainsi qu’un baccalauréat en études allemandes. Elle a aussi fait des études en philosophie et politique.

Elle semble aimer écrire, puisqu’elle a rédigé plusieurs chroniques pour le site patwhite.com. Elle s’y décrit d’ailleurs comme une « avocate, amoureuse des langues, curieuse extrême, passionnée de musique et d'art ».