Meilleures facs de droit au monde : McGill et l’UdeM en hausse... Photos : Sites web de l’Université McGill, de l’Université de Montréal et de ''World University Rankings''
Meilleures facs de droit au monde : McGill et l’UdeM en hausse... Photos : Sites web de l’Université McGill, de l’Université de Montréal et de ''World University Rankings''
Chaque année, Times Higher Education fait un classement des meilleures universités du monde : le World University Rankings.

Étudiants en droit, où se situe votre université? Vous allez bientôt le savoir : le palmarès 2021 des facs de droit vient tout juste de sortir!

Sans surprise, la prestigieuse université américaine Stanford est encore au premier rang des facultés de droit du monde, suivie de près par la britannique Université de Cambridge, puis par sa compatriote Oxford en 3e place.

Qu’en est-il du Canada et du Québec?

L’édition 2021 des meilleures universités du monde a vu quelques changements notables dans les facultés de droit québécoises par rapport à l’année 2020.

L’Université du Québec fait son entrée dans le palmarès, l’Université Laval et l’Université d’Ottawa perdent des plumes, et les montréalaises McGill et l’Université de Montréal gagnent des positions.

Voyez plutôt...

Classement des facultés de droit du Canada 2021

14. University of Toronto
2020 : 10e position

16. McGill
2020 : 20e position

33. University of British Columbia
2020 : 34e position

43. York University
2020 : 66e position

93. Université de Montréal
2020 : 99e position

101. Dalhousie University
2020 : pas dans le classement

126. Université Laval
2020 : 101e position

126. Université d’Ottawa
2020 : 92e position

126. Queen’s University
2020 : même position

126. Western University
2020 : pas dans le classement

126. Queen’s University
2020 : même position

151. University of Alberta
2020 : même position

151. University of Calgary
2020 : même position

151. Université du Québec
2020 : pas dans le classement

Parmi les facultés de droit canadiennes, l’Université de Toronto est toujours la reine, mais a perdu quatre positions au classement pour atteindre le 14e rang mondial.

McGill, au contraire, est en hausse de quatre positions par rapport à 2020!

« Je suis ravi que notre extraordinaire programme de formation juridique soit encore reconnu internationalement cette année », a déclaré le doyen Robert Leckey. « Nous sommes fiers de compter parmi nous certain.e.s des meilleur.e.s professeur.e.s et étudiant.e.s en droit du monde, et d’inspirer un leadership juridique à la hauteur des défis mondiaux. »

L’Université de Montréal peut quant à elle se féliciter de s’ancrer encore plus solidement dans le Top 100 mondial, en s’inscrivant à la 93e position alors qu’elle était à la 99e l’an dernier.

Les autres facultés du Québec n’ont pas eu cette chance, et nous incluons dans celles-ci l’Université d’Ottawa, qui dégringole à la 126e position tout en perdant son Top 100 de l’année dernière (92e position).

L’Université Laval chute elle aussi à la 126e position du classement, elle qui était à la porte du Top 100 l’an dernier avec sa 101e position.

Où est l’Université de Sherbrooke?

La Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke n’est pas au classement, mais c’est normal : la faculté ne remplit pas tous les critères pour y figurer.

En effet, ne sont pas admises au classement les facultés de droit qui publient moins de 100 recherches aux cinq ans et où 1 % du corps professoral ne pratique pas activement en plus d’enseigner (minimum 20 professeurs).

Méthodologie

Le Times Higher Education se base sur les variables suivantes pour faire son classement annuel World University Rankings pour les facultés de droit :

  • Enseignement : environnement d’apprentissage (32,7 %)
  • Recherche : volume de publications, revenus et renommée (30,8 %)
  • Citations : portée et influence de la recherche (25 %)
  • Renommée internationale : corps professoral, étudiants et recherche (9 %)
  • Apport à l’industrie : innovation (2,5%)