Des prix, une subvention de recherche… Voyons voir ce qui se passe dans les facs de droit ces temps-ci.

Adelle Blackett. Photo : Site web de l'Université McGill
Adelle Blackett. Photo : Site web de l'Université McGill
Université McGill

  • La professeure Adelle Blackett a reçu ce jeudi 5 novembre le Prix de la principale pour l’excellence en enseignement, à l’occasion de la Collation des grades de l’automne.

La professeure Blackett, qui enseigne le droit du travail, le commerce international, le droit et le développement, la « critical race theory » ainsi que l’esclavage et le droit, est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit transnational du travail et développement à l’Université McGill.

Créé en 2000, le Prix de la principale reconnaît l’excellence en enseignement et son importance pour l’expérience universitaire de la communauté étudiante de l’Université McGill.

  • L’université, qui a déjà annoncé que sa session d’hiver se fera principalement à distance, veut tout de même augmenter la présence d’étudiants sur son campus. Elle indique sur son site web que certaines activités se feront en personne, rappelant que depuis le début de la pandémie, aucun cas de COVID-19 ne s’est déclaré chez ses employés ou ses étudiants à la suite d’activités tenues sur le campus.

UQAM

  • La diplômée Julie Rochette (1993) est la récipiendaire du Prix Reconnaissance de la Faculté de science politique et de droit pour 2020.

Julie Rochette. Photo : LinkedIn
Julie Rochette. Photo : LinkedIn
Après quelques années en pratique privée, Me Rochette a oeuvré au sein de plusieurs grandes entreprises. Elle est maintenant vice-présidente et cheffe de la réglementation à la Bourse de Montréal.

Elle est décrite par l’université comme une « fervente défenseure de l’équité et de la justice ».

Les Prix Reconnaissance sont offerts chaque année à sept diplômés pour récompenser leur réussite et leur engagement professionnel.



Marina Pavlović. Photo : Site web de l'Université d'Ottawa
Marina Pavlović. Photo : Site web de l'Université d'Ottawa
Université d’Ottawa

La professeure à la section de common law Marina Pavlović, chercheure régulière au Centre de recherche en droit, a été nommée par le Conseil des académies canadiennes au sein du Groupe d'expert(e)s sur les réseaux à haut débit pour les communautés rurales et éloignées qui examinera les enjeux juridiques, éthiques, sociaux et politiques liés au déploiement et à l'adoption d'un Internet à haut débit fiable dans les communautés rurales et éloignées.