Eric Christopher Leblanc. Source : Muscdn.com
Eric Christopher Leblanc. Source : Muscdn.com
Un avocat bien connu pour ses vidéos juridiques diffusées sur Internet semble profiter de ses comptes officiels pour contacter de jeunes filles sur Tik Tok et Instagram.

Eric Christopher Leblanc, ou Avocat Chris, donne des trucs juridiques aux jeunes sur les réseaux sociaux. Le Barreau 2012 a aussi été chargé de cours à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke sous le nom d’Eric Leblanc.

L'Avocat Chris avait près de 100 000 abonnés sur Tik Tok avant qu’il ne retire son nom de son compte samedi soir dernier. D’ailleurs, tous ses comptes de réseaux sociaux ont disparu.

Image

Le compte Tik Tok de l’Avocat Chris a changé de nom samedi soir, indique une jeune fille à qui Droit-inc a parlé.

La disparition du célèbre Tiktokeur québécois de la toile serait-elle en lien avec cette vidéo qu’Élodie, 17 ans, a mise en ligne sur Tik Tok ce samedi même?

@elodie_boutin

#magiefondvert #avocatchris Je devais en parler pour avertir les autres filles! #fyp #quebec

♬ son original - Élodie

Source : Tik Tok.

« Je le connaissais parce que j’ai déjà été abonnée à son compte quand il est devenu pas mal populaire sur Tik Tok », indique à Droit-inc l’étudiante en première année du cégep en cinéma. « Il m’a juste écrit sur Tik Tok de même, il n’était même pas abonné à moi. »

L’Avocat Chris aurait contacté la jeune fille via son compte Tik Tok officiel pour lui dire qu’elle l’intéresse, lui demander son âge — si elle avait 18 ans -, et lui proposer un voyage en Thaïlande lorsqu’elle sera majeure.

« C’est un peu malaisant, confie Élodie. J’étais un peu confuse, et en même temps je ne savais pas si c'était vraiment lui. Je ne savais pas quoi faire avec cette information-là. »

Élodie a fait parvenir la conversation en entier à Droit-inc.

Image

Image

Image

Image

Nathalie Ares, la mère d’Élodie, n’en revient pas.

« Moi, j’étais à côté, indique Mme Ares. Dès qu’il a écrit qu’il l’amènerait en Thaïlande, j’ai répondu : “ Il y a une île où la pédophilie est plus réputée? ”. On était un petit peu abasourdies par sa demande. Élodie sur Tik Tok, elle n’a pas l’air de 18 ans. Je le trouvais un peu dégueu, parce qu’effectivement ma fille a l’air d’une plus jeune fille que 15 ans. »

Combien d’autres jeunes filles?

Une semaine plus tard, Eric Christopher Leblanc recontactait Élodie sans sembler se souvenir de la conversation qu’ils avaient déjà eue sur Tik Tok. Encore une fois, il lui a demandé son âge, comme si elle était une tout autre jeune fille.

« Il l’a recontactée en disant juste “ Salut, t’as quel âge ”, le même processus. Ça veut dire qu'il le fait à plusieurs filles », craint la mère d’Élodie.

Les réactions à la vidéo d’Élodie montrent que d’autres jeunes filles ont été contactées par Eric Christopher Leblanc.

Image
Source : Tik Tok.

Image
Source : Tik Tok.

Parmi elles, Marilou Guertin-Duclos, étudiante de secondaire cinq à St-Jérôme. Elle aussi suivait l’Avocat Chris sur Tik Tok. Il lui a écrit à 3h du matin le 30 octobre dernier sur Instagram, toujours avec un compte officiel.

Marilou a fait parvenir une capture d’écran de l’échange à Droit-inc.

Image

La jeune fille lui a répondu qu’elle était majeure. « Je ne voulais pas qu’il sache mon vrai âge, je trouvais ça bizarre! ». La réponse d’Eric Christopher Leblanc : « sondage confidentiel ». Marilou n’a pas eu de nouvelles de lui depuis.

« Je me demande un peu : pour me demander un âge pour un sondage confidentiel, il m’a quand même dit que j’étais magnifique! Si ç'avait été pour un sondage important, il n’aurait pas été obligé de le dire », s’interroge la jeune fille.

Marilou Guertin-Duclos. Source : Courtoisie
Marilou Guertin-Duclos. Source : Courtoisie
Mal à l’aise, Marilou souligne qu’il s’agit tout de même d’une personne populaire auprès des jeunes.

« Son public, c’est pas mal les jeunes, c’est eux qu’il vise, expose l’étudiante. Tous les Tik Tok qu’il fait, c’est pour nous aider dans des situations. De voir que ce monsieur-là me texte pour me dire que je suis belle et savoir j’ai quel âge, ça m’a pas mal choquée, je trouvais ça bizarre. »

Même son de cloche du côté d’Élodie et de sa mère, qui sans vouloir faire de plainte à la police, veulent toutefois avertir les jeunes sur Tik Tok et autres réseaux sociaux.

« Nous ce qu’on voulait, c’est qu’il n’y ait pas une autre jeune fille un peu naïve qui parce qu'il est populaire se fasse pogner, indique Nathalie Ares. »

Contacté par Droit-inc, Eric Christopher Leblanc n’avait toujours pas répondu au moment d’écrire ces lignes.