Me Pierre L.-Baribeau est décédé... Photo : Site web de Lavery
Me Pierre L.-Baribeau est décédé... Photo : Site web de Lavery
L’Association professionnelle des avocates et avocats du Québec (APAAQ) a fait l’annonce mercredi du décès de son premier vice-président Me Pierre L.-Baribeau, avocat et médiateur.

« La communauté juridique perd un de ses membres de grande qualité, grand défenseur des intérêts des avocats », a souligné l’APAAQ dans un message diffusé sur les réseaux sociaux.

Me Baribeau venait tout juste de quitter Lavery en août dernier. L’ancien de l’Université McGill y était associé en droit du travail et de l’emploi, et y travaillait depuis 1982.

« Pendant près de 40 ans, il avait été activement impliqué au cabinet, notamment à titre de coordonnateur du secteur de droit du travail et de l’emploi, et comme membre du conseil d’administration, détaille Lavery dans un communiqué. L’expertise de Pierre en droit du travail et de l’emploi, en droit administratif et en droit autochtone a été soulignée à de nombreuses reprises tout au long de sa prolifique carrière. »

« Parmi les nombreux dossiers d’envergure dans lesquels il a été impliqué, on ne peut passer sous silence le dossier des Orphelins de Duplessis et le processus de réconciliation des autochtones, dans lequel Pierre a représenté la quasi-totalité des entités religieuses québécoises dans le cadre des recours institués contre elles au Québec et dans l’Ouest canadien. Rappelons que dans le cadre de cette affaire, Pierre a plaidé devant la plupart des juridictions canadiennes, dont la Cour suprême du Canada, et a agi à titre de négociateur en chef des organisations catholiques pour ensuite conclure avec le Juge Frank Iacobucci l’entente historique intervenue entre les parties autochtones, fédérales et les trois groupes d’Églises anglicanes, unies, presbytériennes et catholiques du Canada. »

Me Baribeau était également impliqué en matière de pro bono et de bénévolat, ce qui lui a valu en 2013 prix Pro bono-Rajpattie-Persaud de la division québécoise de l’Association des Barreaux canadiens (ABC).

Il a notamment été le président du conseil d’administration de l’Association pulmonaire du Québec et le président du conseil d’administration de Boscoville 2000, un centre d’aide pour jeunes en difficulté.

Côté personnel, le Barreau 1975 était tout un aventurier… et au grand coeur! En 2012, il a gravi l’Island Peak au Népal, un sommet de l’Himalaya haut de 6 189 m, afin de recueillir des fonds pour la recherche sur les maladies respiratoires.

Me Pierre L.-Baribeau laisse dans le deuil son épouse Diane, ses enfants et ses petits-enfants.