Me Alissa Hyppolite. Photo : Site web de Bereskin & Parr
Me Alissa Hyppolite. Photo : Site web de Bereskin & Parr
« J’étais tellement excitée! » s’exclame la nouvelle avocate, Me Alissa Hyppolite. Une chance qu’elle connaissait déjà très bien l’équipe avant la pandémie!

L’ancienne de l’Université d’Ottawa a en effet travaillé trois étés de suite au sein du cabinet à titre d’étudiante en droit, en plus de nombreux autres stages effectués dans le domaine de la propriété intellectuelle, notamment au sein de la Commission des oppositions des marques de commerce.

« Ça a été une opportunité formidable de travailler ici au cours des trois dernières années. J’ai très bien connu l’équipe, et j’ai pris connaissance du travail que j'aurais à faire comme avocate. De continuer à travailler ici, c’était un rêve devenu réalité! » confie le Barreau de l’Ontario 2020.

Après avoir habité Ottawa depuis son adolescence, la jeune avocate retourne maintenant dans le Montréal qu’elle a connu pendant son enfance.

Aussi diplômée de l’Université d’Ottawa en sciences biomédicales (où elle a été couverte d’honneurs!), elle se consacrera maintenant aux brevets, aux instruments médicaux et aux sciences de la vie, tous des sujets qui l’intéressent beaucoup.

« Le travail que l’on fait est un bon mélange de mes deux champs d’étude, explique Me Hyppolite. C’est un domaine difficile, hautement technique, et j’ai la chance de travailler avec des gens qui veulent être des mentors. C’est un immense bénéfice et une façon incroyable de démarrer sa carrière. »