M. Accurso est administrateur et actionnaire d'entreprises de construction, dont Simard-Beaudry Construction inc. et Constructions Louisbourg ltée,

Cette requête mentionne, entre autres, qu'au cours des deux premières parties de cette émission, la Société Radio-Canada et le journaliste-animateur Alain Gravel ont sciemment, sans justification, de mauvaise foi et dans l'intention de nuire, procédé à une attaque en règle à la réputation du demandeur.

Par leur choix des titres, leurs commentaires, leurs questions, les invités choisis et le montage de l'émission, les défendeurs ont sciemment cherché à dégager auprès des téléspectateurs une impression générale déterminante à l'effet que le demandeur était un criminel ou à tout le moins une personne très douteuse et très peu fréquentable. L'émission aurait ainsi violé les droits du demandeur à sa réputation prévus, entre autres, à l'article 4 de la Charte des droits et libertés de la personne et porté atteinte à son droit à la vie privée protégé par l'article 5 de cette même Charte, mentionne le communiqué diffusé ce matin par les avocats et la firme de relations publiques de M. Accurso.

En conséquence, M. Antonio Accurso réclame, à titre de dommages subis pour atteinte à sa réputation et pour le non-respect de sa vie privée, une somme de 2 millions de dollars et à titre de dommages exemplaires et punitifs, la somme de 500 000 $.

M. Accurso exige également que la Société Radio-Canada et M. Alain Gravel présentent des excuses publiques.

M. Accurso est représenté par Me Louis Demers, de De Grandpré Chait.

Téléchargez la requête introductive d'instance ici