À Hinkley en Californie, l’histoire se répète comme un mauvais rêve.
Du chrome 6 a été découvert dans dans un courant d'eau allant au delà d’un périmètre de sécurité délimité par Pacific Gas & Electric Company (PG&E), et menace de nouveau la santé de ses habitants.

Face à ce danger sanitaire, PG&E a mis en place une distribution de bouteilles d’eau potable. Mais si Erin Brockovich rentre dans la dance, la compagnie pourrait avoir à payer bien plus !

Contactée par certains habitants de la petite ville, la mère célibataire la plus célèbre des Etats-Unis examinera prochainement les possibilités de mise en place d’une action collective contre la PG&E, d’après le Los Angeles Times.

Aujourd’hui à la tête d’une compagnie de conseils en environnement, Erin Brockovich a promis quelle serait bientôt de retour pour enquêter sur cette nouvelle affaire.

Rappelons que le chrome 6, un composant extrêmement toxique, avait été à l’origine d'importants troubles de santé et de cancers diagnostiqués chez les habitants d'Hinkley, il y a 15 ans.

Cela avait valu à PG&E d'être condamné en 1996 à payer 333 millions de dollars à 660 plaignants après avoir été reconnu responsable de la contamination de l’eau potable de la ville.

C'est Erin Brockovich qui avait révélé l'affaire après avoir enquêté sur les acquisitions successives de maisons par la PG&E.