Me Alain Riendeau de Fasken a représenté Fibrek
Me Alain Riendeau de Fasken a représenté Fibrek
Fibrek, représenté par Mes Alain Riendeau et Stéphanie Lapierre de Fasken Martineau, a annoncé la nouvelle vendredi, en soirée.

Produits forestiers Résolu, qui désirait acquérir Fibrek à un prix de 1 $ par action, avait sollicité le BDR, dans l’espoir de contrer Mercer.

Produits forestiers Résolu n'a pas, pour autant, renoncé a ses projets. La compagnie a en effet demandé l'autorisation de porter l'affaire devant la Cour d'appel du Québec.

Mercer International et Produits forestiers Résolu luttent férocement pour acquérir le fabricant de pâtes montréalais. Fibrek a rejeté l'offre hostile de Produits forestiers Résolu et s'est entendue avec Mercer pour un rachat à 1,30 $ par action, ce qui constitue une prime de 30 % par rapport à l'offre de Résolu.

Me Stéphanie Lapierre a également défendu les intérêts de Fibrek
Me Stéphanie Lapierre a également défendu les intérêts de Fibrek
Produits forestiers Résolua prolongé son offre jusqu'au 19 mars. La société affirme que 60,5 millions d'actions ont été déposées en réponse à son offre, ce qui représente environ 46,5 % de actions en circulation.

Pour réussir la transaction, Résolu devra obtenir au moins le deux-tiers des actions de Fibrek. L'offre de Mercer expire quant à elle le 6 avril. Elle aura lieu si Mercer met la main sur 50,1 % des titres en circulation.

Fibrek est un fabricant de pâtes kraft vierge et recyclée qui exploite trois usines à Saint-Félicien, à Fairmont en Virginie-Occidentale et à Menominee, au Michigan.

Pour consulter la décision du BDR, cliquer ici.