Marc Novello et Gabriel Castiglio
Marc Novello et Gabriel Castiglio
Le prix d’achat a été établi à 442 millions de dollars en espèces.

« L'alliance de nos entreprises entraînera la création de l'une des plus grandes firmes de services professionnels du monde », a déclaré dans un communiqué le pré sur cette transactionésident et chef de la direction de Genivar, Pierre Shoiry.

Quatre cabinets d’avocats ont travaillé sur ce deal.

Genivar était représentée par Linklaters LLP en ce qui concerne le droit
Chima Ubani et Vitale Santoro
Chima Ubani et Vitale Santoro
anglais, et au Canada par Stikeman Elliott, avec une équipe composée de Steeve Robitaille, Maxime Turcotte, Vanessa Coiteux, Adam Cieply, David Tardif, Laurence l’Abbé, Julien Michaud (Fusions et acquisitions/M&A), Luc Bernier, Dominic Bédard Lapointe (Droit fiscal/Tax); Charles Nadeau (Litige/Litigation).

WSP Group était conseillé par Osler, avec une équipe composée de Vitale Santoro et Chima Ubani.

Steve Robitaille et Maxime Turcotte
Steve Robitaille et Maxime Turcotte
CIBC, BMO, FBN et Barclays étaient les cochefs de file du placement, au nom des preneurs fermes. Leurs conseillers juridiques étaient Fasken Martineau DuMoulin, avec une équipe composée de Gabriel Castiglio, Caitlin Rose, Rebecca McLeod et Philip Aubry (Valeurs mobilières); Marc Novello, Martin Racicot et Francis Trifiro (Bancaire); Gilles Carli (fiscalité); à Londres, Nigel Gordon a participé pour les questions juridiques britanniques.

Les deux entreprises affirment avoir des empreintes géographiques complémentaires et les chevauchements de leurs clientèles sont très limités.

L'entente est assujettie à l'approbation d'une majorité des actionnaires de WSP présents lors d'une assemblée et représentant au moins 75 % de la valeur des actions de WSP dont les droits de vote sont exercés à l'assemblée.