«Le mois passé, elle était à l'hôpital pour se faire soigner. Elle a perdu 35 livres. C'est de l'aide qu'elle a besoin», déclare ce matin au quotidien La Presse sa soeur, Carolyn Carbonneau.

Rappelons-le, l'avocate qui a mené le procès du cardiologue Guy Turcotte, a été arrêtée il y a quelques jours pour violence sur son ex-conjoint policier.

Une arrestation qui a semé la stupéfaction dans le monde juridique.

«C'est une procureure de la Couronne pour qui tout le monde a le plus grand respect», a martelé hier son avocat, Me Jean-Daniel Debkoski, après avoir fait libérer sa cliente en attente de son procès.

Au palais de justice, plusieurs voyaient Claudia Carbonneau comme une superwoman, elle qui est pourtant atteinte de sclérose en plaques depuis plus de 11 ans.

Son cas met surtout en lumière les affres de la dépression, et la délicatesse des causes criminelles impliquant des intervenants du système judiciaire.

Pour lire au complet ce très bon reportage du journaliste Vincent Larouche, cliquez ici.