Le site internet TMZ a rapporté ce matin, avoir obtenu une copie de la plainte déposée par Keith Sturtevant mercredi devant une cour fédérale américaine.

La poursuite allègue que la chanteuse et son producteur de mari ont désigné de manière illégale le plaignant comme un employé exempté »
La poursuite allègue que la chanteuse et son producteur de mari ont désigné de manière illégale le plaignant comme un employé exempté »
Dans le document, l’homme affirme avoir été embauché en mars 2009 à titre de « responsable de l’entrepôt » (« warehouse manager »), mais il dit qu’il a aussi travaillé régulièrement sur la propriété des Dion-Angélil située à Hobe Sound, en Floride.

Selon le document cité par TMZ, M. Sturtevant aurait notamment réparé la machine à glace, nettoyé les volets de la maison et effectué diverses courses pour le célèbre couple. On y apprend aussi que, malgré son titre de gérant, il « n’avait pas le pouvoir d’embaucher ou de congédier des employés ».

La poursuite allègue que Céline Dion et René Angelil « ont désigné (M. Sturtevant) de façon inappropriée et illégale comme un employé exempté » (ce qui leur permet de ne pas lui payer des heures supplémentaires).

Or, le plaignant prétend qu’il travaillait régulièrement plus de 40 heures par semaine. Il affirme par ailleurs que plusieurs autres employés des Dion-Angélil ont le même statut d’« employé exempté ».