Neil Shah, le fils de Nat Shah, un docteur reconnu de Cornwall en Ontario, fait face à des accusations de fraude de plus de 5000 $, de blanchiment de revenus provenant de crimes commis et de contrefaçon.

Le docteur Nat Shah, père du fraudeur présumé, attribue le comportement de son fils à des problèmes médicaux
Le docteur Nat Shah, père du fraudeur présumé, attribue le comportement de son fils à des problèmes médicaux
Shah, aussi connu sous le nom de Deep Singh Shah, aurait représenté au moins deux clients, mais les enquêteurs croient qu’il aurait fait d’autres victimes dans l’est de la province, dont à Cornwall, d'après Tracy Turpin, de la police d’Ottawa.

« Malheureusement, nous ne possédons que très peu d’information dans ce dossier, a-t-elle indiqué. Tout ce que je peux ajouter, c’est que nous savons qu’il a fait d’autres victimes dans le secteur de Cornwall. »

Les présumées fraudes auraient eu lieu en 2011 et en 2012, selon la police.

Selon Nat Shah, médecin de famille et fondateur de l’organisme de bienfaisance Child Haven International, le comportement présumé de son fils pourrait être attribué à des « problèmes médicaux ».

L’homme a comparu devant la cour le 25 juillet dernier.