Question

Bonjour Me Arcand,

Je pratique en entreprise depuis 6 ans, j'ai été admis au barreau en 2001. Je suis conseiller juridique et j’aimerais avoir accès un poste impliquant de la gestion, mais il y a peu d’ouverture de mon entreprise. Je me demande s’il est réaliste de postuler sur les postes de gestionnaires qui sont affichés par les différents recruteurs. Merci de votre aide.

Réponse

Cher lecteur,

Il est normal de vouloir gravir les échelons d’une entreprise et, dans la majorité des cas, cela implique de devenir gestionnaire, du moins pour une partie de vos tâches. Ce qui est plus difficile, c'est d’obtenir une première opportunité. Car lorsqu’un poste de gestionnaire est vacant, les entreprises le comble souvent à l’interne, ou recherchent un gestionnaire d’expérience.

Pourquoi ?

Me Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Me Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Parce que lorsque l’on parle de gestion, on parle d’une équipe. Et dans ladite équipe, il y a nécessairement des conseillers juridiques. Ces derniers connaissent l’entreprise et sont connus des dirigeants. Si on ne leur offre pas le poste, c’est habituellement parce qu’ils n’ont pas d’expérience en gestion ou encore parce qu’ils ne sont pas rendus à ce stade dans leur carrière. Si les dirigeants vont à l’externe et comblent le poste avec un avocat sans expérience en gestion, quel message envoient-ils aux conseillers déjà en place ? C'est principalement pour cette raison que l’un des critères essentiels pour ce type de poste, est que les candidats possèdent une expérience concrète en la matière. C’est ce qui fait aussi qu’une première expérience en gestion s’acquiert presque immanquablement au sein d’une entreprise pour laquelle vous travaillez déjà. Les dirigeants vous ont vu progresser, ils ont remarqué en vous un potentiel et des capacités de gestionnaire, par conséquent ils sont à l'aise avec l’idée de vous former comme gestionnaire.

Ce qui m’amène à répondre à votre question par la négative. Il n’est pas réaliste de postuler à des emplois de gestionnaires, considérant que vous n’avez pas d’expérience en gestion. Cependant, vous n’êtes pas dans un cul-de-sac. Il vous faut bien gérer votre carrière afin que les opportunités se présentent... et faire preuve de patience également. Vous avez 10 ans de pratique derrière vous, il vous en reste certainement 25 ou 30 devant vous : il n’y a pas d’urgence à devenir gestionnaire demain matin.

Comment bien gérer sa carrière ? Il n’y a évidemment pas de garantie et on ne peut pas prévoir l’avenir, mais vous pouvez faire en sorte qu’il y ait plus de portes qui s’ouvrent. Premièrement il faut regarder ce qui pourrait s’offrir à vous au sein de votre entreprise ; à ce niveau, n’ayez pas peur d’en parler ouvertement. Vous mentionnez qu’il y a peu d’ouvertures mais vous n’êtes pas dans le secret des Dieux, alors vous pourriez être surpris.

Si effectivement il n’y a pas d’ouverture envisageable, il est préférable de commencer à regarder ailleurs. Mettez-vous à la recherche d’un poste de conseiller juridique dans une entreprise ou un organisme qui favorise la progression de ses juristes. Déterminez les gestionnaires actuels et la façon qui leur a permis d'accéder au poste : cela vous en dira beaucoup sur le processus interne d’accession auxdits postes. Il n’y a pas de garantie, mais si la culture de l’entreprise est de faire « monter » les gens à l’interne dès lors qu'ils en ont les compétences, vous aurez, à court ou moyen terme, l’opportunité que vous recherchez.

Finalement, dans le processus d’embauche, n’ayez pas peur de parler de vos aspirations en étant clair sur le fait que vous ne vous attendez pas à obtenir cette opportunité dans la prochaine année, et que vous êtes prêt à être patient. Un délai de 3 à 5 ans serait réaliste tout en précisant que le poste de conseiller juridique vous intéresse grandement, et que vous en parlez dans l'optique de votre plan de carrière.

Un dernier conseil : après avoir intégré cette entreprise, dites-vous que l’on offre rarement un poste de gestion à un employé qui fait très bien son travail, mais pas plus. On offre le poste à celui qui fait preuve d’initiative et de leadership. Celui qui pense « macro », celui qui voit plus loin que le bout de son bureau. Impliquez-vous dans des comités, ratissez le plus large possible ,et prenez les cours de formation qui sont offerts. Soyez volontaire pour les projets spéciaux et les défis. En gros, faites ces petits et ces grands « plus » qui feront la différence, au moment où on étudiera votre candidature pour un poste de gestionnaire.

J’espère que ma réponse vous sera utile, en vous souhaitant une belle semaine.


La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Me Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.